Triez utile!

Tri sélectif
© Getty

Aujourd’hui encore, beaucoup d’entre nous n’ont aucun scrupule à jeter bouteilles en verre, boîtes de céréales et canettes de soda dans une seule et même poubelle, sans se poser de questions. Pourquoi le tri est-il utile ?

Triez utile !

Un produit recyclé, c’est quoi ?

Les produits recyclés, ou plus exactement « produits à base de matière recyclée », sont faits pour partie de « matière première secondaire »: le résultat du tri sélectif. Un banc peut par exemple être constitué à 40% de polyéthylène recyclé, et un sac-poubelle à 80% de film plastique ou d’un pneu rechapé. La métallurgie, la papeterie et l’industrie du verre ont d’ailleurs intégré le recyclage depuis longtemps.

Trier, ça change quelque chose ?

Il suffit de prendre l’exemple de 1 tonne de papier pour comprendre que oui: pour chaque tonne de papier recyclé, on économise 1,4 tonne de bois, 140 litres de pétrole, 50 000 litres d’eau et l’émission de 900kg de CO2 dans l’atmosphère. De même, on a calculé que 1 tonne d’acier recyclé faisait économiser l’énergie dépensée par une personne pendant un an. A votre échelle, si vous mettez 5 bouteilles en verre dans le bon bac chaque semaine, vous économisez en un an 54kg de CO2 (337km en voiture), 171kW (1140 heures de télé), 3kg de pétrole (1,9 L d’essence).

Mon portable est-il recyclable ?

Selon son état, un portable inutilisé peut être soit recyclé, soit reconditionné pour la revente. Un portable est composé principalement de matières plastique, de petites quantités de métaux précieux (or, argent…) et de métaux de base (cuivre, métaux ferreux…) qui peuvent être récupérés. Les batteries peuvent contenir du cadmium ou du lithium et il faut absolument les traiter de manière adaptée. Déposez donc votre portable dans l’un des 2 000 points de collecte de l’Afom (Association française des opérateurs mobiles). Vous pouvez aussi faire une bonne action grâce à: www.monextel.com : découvrez le prix de reprise de votre appareil, choisissez l’association à laquelle offrir l’argent, et envoyez votre portable gratuitement par la poste.

Et mes ampoules, j’en fais quoi ?

Les ampoules dites « halogènes », ou « à filament » ne constituent pas une grosse source de pollution et doivent être jetées avec les ordures ménagères. En revanche, les tubes fluorescents – néons et ampoules basse consommation – contiennent du mercure et doivent absolument être déposés en points de collecte (en dehors des tout petits commerces, tous les magasins qui en vendent doivent récupérer les ampoules basse consommation usagées, tout comme les piles). localisation des points de collecte: www.malampe.org