Soigner ses pieds en 7 leçons

©iStock

En attendant de les mettre en éventail sur une plage cet été, vos pieds doivent récupérer du froid et son lot de désagréments 

Pour les aider à sortir de l’hiver à l’aise dans vos baskets, Nicolas Grenot, podologue à Lyon, vous livre ses secrets pour bien prendre vos pieds… en main !

  1. Je prends une longueur d’avance 

Mettre un pied devant l’autre et recommencer… C’est ce que nous faisons en moyenne six mille fois par jour. Exécutés sans y penser, ces pas effectués, parfois en petite foulée, dans d’épaisses chaussettes, vont portant de pair avec une hyperhidrose – autrement dit, une transpiration excessive. L’acidité de celle-ci brûle la peau et provoque ampoules, mycose et verrues. Pour pallier ces désagréments, l’idée consiste donc à garder les pieds au sec. Priorité aux chaussettes en coton et sans coutures pour éviter les frottements et la macération. Côté soins, on mise sur la prévention avec des crèmes antitranspirantes.

2. J’évite les frottements 

Pour rester en course, mieux vaut savoir trouver chaussure à son pied. Autrement dit, si vos baskets ne sont pas adaptées à votre activité, ou qu’elles sont trop grandes, voire trop petites, vous devenez là aussi la proie idéale des ampoules. Pour bien faire, choisissez une chaussure avec une pointure de plus. En effet, soumis à l’effort intense, le retour veineux est de mauvaise qualité et le pied gonfle. Par ailleurs, la textures hydratante des soins antifrottements, appliqués au préalable sur les zones à risque, prévient les irritations et les échauffements à l’origine des ampoules.

3. Je chasse les bactéries 

« Avoir un pieds en bonne santé et, surtout le garder« , telle doit être votre devise si vous souhaitez continuer à dépenser sans compter. Pour ce faire, mycose, verrues et autres intertrigos (fissures entre les orteils) ne doivent pas avoir leurs « maux » à dire. Voilà pourquoi il faut prendre soin de se laver les pieds et de bien les sécher entre les orteils, quitte à utiliser un sèche-cheveux  À bannir aussi, les chaussettes en synthétique, qui gardent la transpiration et provoquent les verrues.

4. Je gomme sans décaper 

Avoir une peau de velours de la tête aux pied, on en rêve toutes ! Certaines se frottent même énergiquement la plante des pieds avec une râpe spécifique. Seulement, voilà : plus l’épiderme est agressé, plus il s’épaissit et forme sur les talons et sous les orteils cette corne indésirable. Pour faire la peau aux rugosités, mieux vaut procéder à un gommage hebdomadaire , dont les microparticules débarrassent des callosités.

5. J’hydrate à volonté 

Comme les mains, les pieds sont pratiquement dépourvus de glandes sébacées et donc de sébum indispensable à la protection naturelle de la peau. Particulièrement exposée au risque de sécher et de se fendiller en hiver, la peau des pieds réclame plus que jamais d’être consciencieusement hydratée, nourrie et assouplie. L’astuce, peu glamour, certes, mais infaillible ? Vous enduire généreusement les pieds de soin pour pieds secs, puis enfiler des chaussettes avant d’aller rejoindre les bras de Morphée.

6. Je relaxe un max

Avec 7200 terminaisons nerveuses sous chaque pied, on comprend facilement pourquoi la fatigue s’y ressent. Pour les soulager, les plus courageuses les soumettent à une douche écossaise, en alternant un jet d’eau tiède à basse pression avec un jet d’eau froide à haute pression. Les moins kamikazes préféreront les masser avec une huile relaxante, ou les plonger dix minutes dans une bassine d’eau à 37°C agrémentée de deux grosses poignées de gros sel. On peut aussi ajouter cinq gouttes d’huile essentielle de lavande officinale (relaxante et cicatrisante) ou de géranium rosat (astringent cutané).

7. Je surveille mes ongles

Course à pied, saut en hauteur, tennis… Adeptes de ces activités, vous savez que les impacts répétés sur les pieds provoquent souvent des hématomes sur les ongles, qui peuvent mettre jusqu’à un an à disparaître. La prévention consiste  à ne pas se couper les ongles trop court, droit sur le devant et arrondis sur les côtés. Et si les vernis enrichis en vitamines peuvent renforcer les ongles tout en les sublimant, il vaut mieux ne pas en mettre tout le temps, au risque de finir par les asphyxier.