©iStock
©iStock

Boostez votre séance avec le cardiofréquencemètre !

Et si mon meilleur coach c’était moi-même ? Essayer le cardiofréquencemètre ! Et profitez des dernières technologies pour mieux connaître vos forces et vos faiblesses. Vous optimiserez ainsi vos performances !  

Pourquoi utiliser le cardiofréquencemètre ?

Aux origines de la course à pied, les coureurs prenaient leurs pulsations avec leurs doigts pendant un temps donné. Aujourd’hui, la technologie nous donne les moyens de contrôler beaucoup de paramètres à l’aide de ces montres techniques, qui permettent de mesurer nos battements cardiaques.

Comment s’y prendre ?

Tout d’abord, calculez votre fréquence cardiaque maximale (FCM) calculée directement avec l’appareil ou par la formule : FCM = 191,5 – (0,007 x âge au carré). Par exemple : j’ai 32 ans. Ma FCM = 191,5 – (0,007 x 322) = 184.

À partir de ces informations, vous pouvez orienter votre training.

  • Travail de l’endurance : il constituera la majeure partie de votre entraînement. Cette pratique d’endurance sera particulièrement efficace pour la remise en forme, la perte de poids, la lutte contre le stress. Les valeurs seront comprises entre 65 à 80 % de FCM.
  • Travail de seuil : cet exercice est utilisé pour développer le système aérobie (utilisation de l’oxygène lors de l’effort), déployer le système respiratoire et cardio-vasculaire. Il se situe entre 80 et 90 % de FCM.
  • Travail de vitesse maximale aérobie (VMA) : il permet de solliciter le système aérobie à son maximum, de faire améliorer sensiblement son volume d’oxygène dans le sang (VO2max). Ainsi, on peut espérer augmenter sa vitesse de course.

Les débutantes et les plus fragiles au niveau cardiaque auront ainsi une indication permanente de leurs battements par minute, ce qui leur permettra de rester dans une cible donnée.

Par exemple, il est généralement recommandé d’avoir une activité physique d’une durée de 20 à 45 minutes, 3 fois par semaine, avec une intensité de 75 % de FCM. Sur la plupart des modèles, vous pouvez programmer une alarme pour éviter de dépasser un certain seuil de pulsations cardiaques.

La clé pour rester motivée ? Les montres avec GPS !

Certains modèles incluent le GPS à leurs fonctions, permettant d’obtenir la distance, le temps et la vitesse. Il est alors possible de travailler avec des temps au kilomètre dans n’importe quel endroit sans être obligé de courir sur un itinéraire préalablement mesuré.

Le fait de pouvoir calculer sa distance et sa vitesse où que l’on soit est une donnée importante pour rester motivée. En effet, beaucoup de modèles permettent de synchroniser les données avec votre ordinateur, pour:

  • Enregistrer son parcours, voir son itinéraire sur une carte, établir des courbes selon les dénivelés, etc.
  • Visualiser et observer sa courbe cardiaque en fonction des difficultés rencontrées.
  • Partager ses parcours en ligne avec d’autres coureurs/coureuses si vous avez l’âme d’une challengeuse.

Comment bien choisir sa montre ?

Déterminez vos besoins avant de choisir votre appareil.

  • Plutôt loisir ? Inutile d’investir dans une montre GPS pour une pratique de remise en forme ou en salle, un modèle simple cardio suffit. Certaines montres se connectent directement à vos applications smartphone et conviennent amplement dans une utilisation fitness/loisirs.
  • Plutôt sportive ? Optez pour une montre plus perfectionnée incluant GPS et dénivelé, notamment si vous pratiquez des terrains vallonnés.

Budget ? De 20 euros pour un simple cardiofréquencemètre à plus de 400 euros pour des modèles perfectionnés.

 

Laisser un commentaire