Comment savoir si vous avez un des allergies ou un rhume ?

Femme qui a des allergies ou un rhume
© iStock - Des allergies ou un rhume?

Alors que les beaux jours arrivent, il peut être parfois compliqué de savoir si vous avez des allergies ou un rhume lorsque vous reniflez et que votre gorge commence à vous démanger.

En fait, selon les recherches de la Asthma and Allergy Foundation, nous nous trompons une fois sur deux. Cette étude menée sur la population américaine a montré qu’environ 51% des gens établissaient le mauvais diagnostic en pensant à de l’allergie alors que quelque chose d’autre est en train d’affecter leur système immunitaire.

Mais jouer à pile ou face pour diagnostiquer correctement votre état de santé ne suffit pas vraiment. Nous avons donc demandé à Joon Park, M.D., allergologue et immunologiste chez ENT & Allergy Associates, de nous aider à distinguer les rhumes des allergies afin que vous puissiez rapidement être sur pieds.

Quelles sont les causes du rhume et des allergies ?

« Les rhumes communs sont causés par des virus et représentent donc un processus infectieux. A l’inverse, les allergies correspondent à une réaction de notre système immunitaire à divers allergènes environnementaux, comme le pollen, les poils et les squames d’animaux, la moisissure et les acariens de la poussière « , explique M. Park.

Leurs racines et leurs mécanismes sont assez simples – rien de choquant ici. (Les différences dans leurs symptômes sont un peu plus confuses, et nous y reviendrons plus tard). Mais prendre en compte la période de l’année peut aussi vous aider à discerner l’un de l’autre. Le printemps et l’automne – quand les saisons sont en transition – correspondent généralement au pic d’allergies.

Des allergies ou un rhume ?

« Bien que certains symptômes du rhume se chevauchent avec ceux des allergies, comme l’écoulement nasal ou la congestion nasale et les éternuements, les rhumes s’accompagnent distinctement d’autres symptômes généraux, comme une fièvre de faible intensité, un malaise, de la fatigue, des douleurs musculaires et une diminution de l’appétit », explique M. Park.

Vous remarquerez peut-être que ce qui coule de votre nez change peu à peu d’apparence – on vous passe les détails. De plus, les premiers symptômes du rhume sont généralement plus prononcés que ceux des allergies, ajoute M. Park. La plupart du temps vous pourrez également remonter ou penser à un ami ou à un membre de votre famille qui vous aura transmis le rhume.

« Les symptômes d’allergies ont tendance à durer plus longtemps et sont récurrents. Cela correspond bien à l’exposition à certains déclencheurs (acariens, moisissures et poils d’animaux, pour n’en nommer que quelques-uns) « , explique M. Park.

Il est essentiel de noter ce qui revient régulièrement pour savoir si vous avez des allergies ou un rhume. En effet, si vous avez des crises d’éternuement soudaines et des démangeaisons à la même période chaque année, il y a de fortes chances que vous souffriez d’allergies.

« De plus, les symptômes d’allergies comprennent généralement des démangeaisons importantes dans le nez, la gorge et les yeux, qui ont tendance à bien réagir aux antihistaminiques oraux « , ajoute M. Park. Ce qui ne correspond pas à un rhume.