Sauvez vos intestins grâce à la grenade !

Grenade fruit
© iStock

Prévenez les problèmes digestifs en faisant les bons choix alimentaires, comme les probiotiques et prébiotiques. Et misez sur les grenades pour votre plan de survie.

Sauvez vos intestins !

Les probiotiques: de bonnes bactéries ?

De plus en plus d’éléments suggèrent que les « bonnes » bactéries de l’appareil digestif pourraient influer sur la santé. Le yaourt et autres aliments fermentés, comme le chou fermenté cru et le kimchi, contiennent un taux significatif de bonnes bactéries qui pourraient contribuer à un bon équilibre de la flore intestinale.

Les prébiotiques: qu’est-ce que c’est ?

Pour bénéficier des avantages des probiotiques, on peut par exemple consommer les types d’aliments dont ils se nourissent, soit des prébiotiques. Les bonnes bactéries adorent la cellulose et la pectine dont sont composées les parois cellulaires des plantes. Quand ces fibres traversent le tube digestif, les bactéries utilisent les enzymes pour les décomposer en sucres simples et les faire fermenter de manière à obtenir des acides gras à chaîne courte facilement absorbés par les cellules. Ces fibres sont des prébiotiques. Les prébiotiques et les probiotiques fonctionnent en synergie, alors si vous consommez des tonnes de yaourt, mais peu de fruits et de légumes et des quantités insuffisantes de fibres alimentaires, il est possible que les besoins des bonnes bactéries restent insatisfaits. De même, si vous ne consommez que des fibres, vous risquez de ne pas fournir des bactéries potentiellement bénéfiques à votre appareil digestif.

La poudre de grenade: l’ingrédient magique ?

La grenade pourrait bien être un nouvel allié dans notre quête d’équilibre de l’appareil digestif. Les graines de grenade fraîches apportent des fibres dans le régime et des études préliminaires in vitro de l’extrait de grenade ont révélé que ses composés végétaux naturels, appelés polyphénols, pourraient aussi contribuer à la création d’un environnement sain pour les bactéries intestinales. Une petite étude préliminaire portant sur 20 individus sains ayant pris de l’extrait de grenade suggère, sans apporter de preuve, que ces polyphénols pourraient jouer le rôle de prébiotiques, qui alimentent les microbes de l’appareil digestif et contribuent à l’équilibre correct de bonnes bactéries. C’est un tournant dans la manières dont nous considérons les polyphénols. Jusqu’à présent, ils étaient avant tout qualifiés d’antioxydants. Bien que les premiers constats scientifiques soient prometteurs, l’impact de l’extrait de grenade sur le microbiote de l’appareil digestif n’a pas encore fait l’objet d’études adéquates. De nouvelles recherches cliniques sont nécessaires pour établir un lien de causalité et le potentiel de l’extrait de grenade et de la grenade en tant que prébiotiques.