Salle de sport : Quel cours pour mes objectifs ?

©iStock

Me muscler, mincir, tonifier mes abdos, me tendre... Quels cours choisir pour atteindre mon objectif ? Aquacycling, Bodycombat, TRX... Trouver lactivité qui me correspond reste le meilleur moyen de my tenir. Effet plaisir et ligne garantis !

Je veux brûler mes graisses 

Le vélo elliptique 

Pratique, le vélo elliptique réunit plusieurs disciplines en un seul mouvement : course à pied, rameur, stepper et vélo d’appartement. Vos pieds reposent sur des pédales rattachées à deux grandes poignées qui montent jusqu’à hauteur d’épaules.

Le principe : Quand vous bougez les jambes et les bras, les pédales suivent le mouvement d’une ellipse et les poignées vont de l’avant vers l’arrière.

Le plus : Un travail en douceur et peu traumatisant.

Le moins :  Sollicite les lombaires et pratique monotone.

Muscles sollicitésCuisses, fessiers, mollets, bras, épaules, pectoraux.

Dépense énergétique720 kcal en 60 minutes, pour un poids de 60 kg.

Le cycling

Pour grimper des pentes inaccessibles et faire des courses contre la montre sans impact pour le dos et les articulations. Archidynamique, le vélo en salle, plus connu sous le nom de « cycling » ou « biking », se pratique en petit groupe, la sono à fond.

Le plus : On muscle le bas du corps.

Le moins : Les décibels, pendant la séance.

Muscles sollicités : Les cuisses, les mollets et les fesses.

Dépense énergétique : 302 kcal à un rythme soutenu (20 km/h) pendant 60 minutes pour un poids de 60 kg.

Le tapis de course

Alternative au jogging sur l’asphalte, le tapis de course permet de brûler les graisses avec confort et optimisation : on règle sa distance, la vitesse, l’inclinaison du tapis et on rentre son poids sur un tableau de bord digital. Pendant la course, on garde l’œil sur ce dernier, afin de voir le nombre de calories brûlées.

Le plus : Suivi de la performance et confort.

Le moins : On pense souvent que la machine fait tout ; ce qui conduit à être moins attentif aux distances et à son style de course.

Muscles sollicitésCuisses et mollets.

Dépenses énergétique733 kcal à un rythme soutenu (13 km/h) pendant 60 minutes pour un poids de 60 kg.

Le rameur

Plus besoin d’aller sur l’eau pour expérimenter les bienfaits de l’aviron. Assise au sol sur un siège amovible, vous tirez une corde reliée à une roue ou, selon le type de rameur, vous actionnez de haut en bas deux bras hydrauliques. Par ces actions répétées, vous reproduisez les mouvements que vous pourriez faire sur l’eau avec deux rames.

Le plus : Simple d’utilisation, il fait travailler tous les muscles en même temps.

Le moins : Il sollicite beaucoup le dos, et la position n’est pas très naturelle et agréable.

Muscles sollicitésPoitrine, épaules, bras, mais aussi cuisses et abdos.

Dépense énergétique733 kcal en 60 minutes pour un poids de 60 kg.

Je veux muscler en douceur

La natation

Contrairement aux sports d’impact, la natation sollicite les muscles de façon plus progressive et moins agressive. L’eau vous permet notamment de reposer la colonne vertébrale. Quant à vos jambes, elles n’auront pas à supporter le poids de votre corps.

Le plus : Une perte de poids visible au bout de trois ou quatre mois, une meilleure tonicité de la peau, ainsi qu’un gain au niveau du souffle.

Le moins : La natation n’est efficace que si elle est pratiquée régulièrement.

Muscles sollicités : Surtout les bras, les épaules, ainsi que les pectoraux.

Dépenses énergétiques : 308 kcal sur un rythme soutenu de 25 mètres par minute pour 60 kg.

L’aquacycling

L’eau vous permet de fournir un effort moins contraignant au niveau des articulations. L’équilibre aussi est renforcé, ce qui vous donne la possibilité de travailler certaines zones de votre corps en fonction des positions adoptées sur le vélo (en danseuse, penchée vers l’avant, etc.).

Le plus : Une sollicitation plus douce des articulations, une meilleure stabilité du corps.

Le moins : La plupart des exercices sont assez difficiles. Ils nécessitent beaucoup de souffle et d’endurance.

Muscles sollicités : Surtout les jambes, mais aussi les abdominaux.

Dépense énergétique302 kcal à une vitesse de 20 km/h, pour un poids de 60 kg.

Je veux renforcer mes abdos

La machine abdos

Rudimentaires (une simple barre) ou techniquement plus développées, les machines abdos n’ont qu’un seul but : vous permettre d’avoir des abdominaux toniques et bien sculptés. Certaines machines favorisent les tractions au sol de bas en haut, alors que d’autres sollicitent les bras (crunch, row) ou les jambes (lorsque, suspendue à la barre, on ramène les genoux vers soi).

Le principe : Que l’on soit au sol, suspendue ou accroupie, le travail des abdos n’est efficace que si la répétition des tractions ou des mouvements contracte le ventre, parfois jusqu’à la douleur.

Le plus : Tout le dynamisme du bassin s’en ressent, ce qui procure une meilleure assise et une tonicité décuplée.

Le moins : Les exercices sollicitant les abdominaux doivent être réguliers. Le gain peut disparaître aussi rapidement qu’il a été (difficilement) obtenu.

Muscles sollicités : Abdominaux, cuisses et biceps, selon les exercices.

Dépense énergétique : 360 kcal pour 60 minutes et 60 kg.

Le TRX

Très en vogue, le TRX (« Total Resistance Exercice »)Suspension Training est un système d’entraînement inventé par les forces spéciales américaines. Il s’accroche facilement et à peu près n’importe où et permet de faire une multitude d’exercices.

Le principe : Les exercices, basés sur le poids du corps, accentuent la stabilité et renforcent les muscles. Pour travailler les abdos, optez pour des séries de tractions de bas en haut en tirant sur la sangle.

Le plus : Relativement passe-partout, le TRX nécessite juste de trouver un endroit surélevé ou l’on peut fixer son extrémité. C’est une salle de sport à lui tout seul􏰀!

Le moins : Comme le travail sur TRX repose sur l’équilibre, gare aux excès de confiance, qui pourraient vous valoir quelques traumatismes (entorses, etc.).

Muscles sollicités : Tous, mais principalement les « core muscles », c’est-à-dire les muscles profonds de la région abdominale.

Dépense énergétique : De 360 et 530 kcal pour 60 minutes et un poids de 60 kg.

Je veux me muscler en m’amusant

Le Bodycombat

Dérivé des arts martiaux, le Bodycombat est basé sur un affrontement fictif. Vous êtes votre seul adversaire et votre but est de mettre vos graisses K.O. tout en titillant votre cardio. La séance se déroule en musique et avec l’aide d’un professeur.

Le principe : Visualisez un adversaire (votre patron ou votre voisin) et décochez-lui une série de coups inspirés des arts martiaux. Coups de coudes, de pieds et de poings, kick, tout est permis􏰀!

Le plus : Complet, ce sport offre les avantages des arts martiaux sans les inconvénients (à savoir traumatismes, blessures…). On gagne en vitesse et en agilité, des qualités utiles à la vie de tous les jours.

Le moins : Ne vous bercez pas d’illusions : en cas d’agression, le Bodycombat ne sera pas forcément efficace. Car savoir se battre, c’est aussi savoir prendre des coups ou les éviter. Pas seulement les donner.

Muscles sollicités : Abdos, dorsaux, triceps, biceps, ischios et fessiers.

Dépense énergétique595 kcal pour 60 min d’entraînement et 60 kg.

La Zumba

Venue des États-Unis, mais inventée en Colombie par Beto Perez, professeur de danse, la Zumba est un programme d’entraînement physique qui se situe entre la danse latine et le fitness. Elle permet de faire du sport de manière ludique et festive. Comme elle se pratique en groupe, elle est propice aux rencontres. La Zumba s’inscrit dans le prolongement des cours de fitness en salle, mais avec un côté beaucoup plus fun.

Le principe : Les cours durent entre 1 heure et 1 heure 30. Généralement accompagné d’un DJ ou d’une bande-son, le professeur enchaîne les chorégraphies sur des musiques latines au tempo plus ou moins rapide.

Le plus : Diversité des exercices, renforcement du cardio et du souffle, le tout dans une ambiance festive.

Le moins : Si vous avez des problèmes de coordination des mouvements, oubliez la Zumba !

Muscles sollicités : Abdos, cuisses, mollets, fessiers.

Dépense énergétique : 475 kcal pour 60 minutes de danse pour un poids de 60 kg.

Je veux me muscler rapidement

Le Bodypump

Conçu pour favoriser le renforcement musculaire, le Bodypump est un cours de fitness qui se pratique avec des poids et des haltères. Les séances collectives se pratiquent en musique avec un coach et chaque morceau sollicite un groupe musculaire bien précis. Le travail des muscles est progressif, car le Bodypump inclut l’échauffement et la séance d’étirement.

Le principe : Vous enchaînez des séries d’exercices qui font travailler les cuisses, les bras, les abdos… À vous de changer la charge au rythme de la musique et en fonction des parties du corps sollicitées.

Le plus : Renforcement des muscles, élimination de la masse graisseuse… Idéal pour modeler sa silhouette.

Le moins : La répétition des mouvements sollicite les articulations, donc le Bodypump est plutôt à éviter si vous êtes sujette aux tendinites.

Muscles sollicités : Triceps, biceps, épaules, abdominaux.

Dépense énergétique : 560 kcal pour 60 minutes de cours.

Les Grit Series

Intensives et dynamiques, les Grit Series, inventées par Les Mills, sont parfaites pour celles qui n’ont pas peur de l’effort ! Les exercices nécessitent l’emploi de poids, d’haltères et de steps. Les cours sont en général collectifs, mais peuvent aussi être personnalisés.

Le principe : Votre métabolisme sera mis à rude épreuve grâce à trois programmes : « strength » pour augmenter la force ; « pylo » pour vous bâtir un corps puissant ; « cardio » pour brûler les graisses. Au menu, sprint, pompes, sauts, poids et haltères, le tout presque sans interruption.

Le plus : Intenses et sollicitant toutes les parties du corps, les Grit Series donnent des résultats rapides.

Le moins : Les séances sont basées sur la rapidité et l’explosivité et vous laisseront peu de temps pour récupérer. Du fait de leur intensité, les Grit Series demandent une bonne résistance à l’effort.

Muscles sollicités : Cuisses, mollets, biceps, abdominaux, fessiers, pectoraux.

Dépense énergétique : 1 000 kcal pour 60 minutes de cours pour un poids de 60 kg.

Je veux me détendre

Le stretching

Sur un tapis, dans un endroit calme et propice au relâchement, une bonne séance de stretching permet d’étirer les tendons et les ligaments, soumis à rude épreuve pendant l’effort. En s’étirant, on assure la bonne élasticité des muscles, une qualité indispensable pour mieux les solliciter le lendemain. Si les séances de stretching ne permettent pas de gagner des centimètres sur la toise, elles assurent, sur le long terme, un bien meilleur maintien de la silhouette.

Le plus : Ce moment d’accalmie permet de gagner en souplesse, de limiter le risque de courbatures et de relâcher les tensions.

Le moins : Il faut vraiment être motivée. Après une bonne séance, on a surtout envie de ne plus faire d’efforts ! Le stretching requiert une volonté de fer si l’on veut parvenir à repousser les limites de sa propre souplesse.