Quelles alternatives au lait de vache ?

Alternatives au lait de vache
© iStock

Des alternatives classiques comme les amandes et le soja aux petits nouveaux comme les petits pois et l’avoine, voici tout ce que vous devez savoir sur les différentes alternatives au lait de vache.

Quelles alternatives au lait de vache ?

Avec tellement de substituts sans lactose au lait de vache, vous avez plus de choix que jamais quand vous cherchez une alternative. Pour ceux qui ne peuvent pas consommer de produits laitiers, il est possible de ne pas savoir quel substitut sans lactose utiliser. Voici quelques laits sans lactose courants (ou non) pour vous aider à prendre la meilleure décision pour votre corps.

Le lait d’amande

Selon une étude menée par Nielsen et publiée en 2016, le lait d’amande est le lait sans lactose le plus populaire aux États-Unis (ses ventes ont augmenté de 250% entre 2011 et 2015). Le lait d’amande est fait à partir d’un mélange d’amandes pressées et d’eau. Vegan et sans lactose, il contient 50% de graisse en moins que le lait de vache et ne contient pas de cholestérol. Une très bonne alternative pour vos céréales au petit-déjeuner. Il contient cependant moins de protéines et moins de calcium que le lait de vache ou le lait de soja à cause de la quantité d’eau utilisée pour le produire et qui dilue les protéines naturelles de la noix. Faites aussi attention aux variétés aromatisées ou sucrées du lait d’amande qui sont souvent bourrées de sucre. 

Le lait de petits pois

Dites bonjour au petits nouveau dans le rayon des produits laitiers : le lait de petits pois. Non, il n’est pas vert. Même si ça peut paraître étrange, le lait de petits pois est une alternative vegan, sans lactose, sans soja et sans gluten sûre pour quiconque souffre d’allergie aux noix. De plus, il contient plus de calcium que n’importe quel autre lait sans lactose. Il est produit grâce à une méthode similaire à celle utilisée pour produire le lait d’amande. On broie les petits pois jaunes pour en faire de la farine que l’on mélange ensuite avec de l’eau et d’autres ingrédients comme de l’huile de tournesol, du sel marin et des vitamines B12. La vitamine B12 contenue dans le lait de petits pois est également très bonne pour les végétariens qui manquent souvent des vitamines que l’on trouve d’habitude dans les protéines animales. La production de lait de petits pois nécessite moins d’eau que celle du lait d’amande et génère moins de carbone que la production de lait de vache, ce qui en fait une option écologique.

Le seul point négatif au lait de petits pois en ce moment, c’est son prix. Cependant, selon un article publié par Bloomberg, puisque sa popularité augmente, il est probable que son prix baisse et qu’il devienne même moins cher que le lait de vache actuel.

Le lait de soja

Le lait de soja est l’un des laits à base de plantes auquel nous sommes habitués depuis longtemps, et pour une bonne raison. La revue Journal of Food Science and Technology a démontré que même si le lait de vache contient l’assortiment de protéines, de graisses et de glucides le plus complet, le lait de soja vient juste après. C’est également le lait à base de plantes qui contient le plus de protéines (225ml de lait de soja contiennent entre 7 et 12g de protéines). Le lait de soja est produit comme bon nombre des autres alternatives de la liste : les germes sont plongés dans l’eau pendant environ 8 heures, mixés puis bouillis. Et non, boire du soja ne vous fera pas pousser les seins. Vous pouvez donc oublier vos craintes à ce sujet. 

Le lait de chanvre

Le lait de chanvre est un lait sans lactose fait à partir de graines de chanvre complètes. Les graines viennent peut-être d’un champ de cannabis, mais elles ne contiennent pas de THC. Si vous aviez peur que le lait de chanvre vous fasse planer, c’est impossible. Il est produit à partir de graines de chanvre mélangées avec de l’eau puis filtrées. Vous pouvez donc en faire chez vous. Il est plus épais et plus crémeux que le lait de vache et présente un goût de noix similaire à celui du lait d’amande. Il contient également plein d’acides gras oméga-3 qui peuvent vous aider à réguler votre pression sanguine et votre cholestérol. Seul inconvénient : il contient moins de protéines que le lait de vache et que d’autres alternatives comme le lait de soja.

Le lait de coco

Les noix de coco ne sont pas du tout des noix. Ce sont des fruits. Le lait de coco est produit en broyant la chair (alias le truc blanc à l’intérieur), en y ajoutant de l’eau chaude et en laissant la crème de la noix de coco remonter au sommet. La crème est ensuite retirée et égouttée à travers une étamine pour obtenir le lait de coco. C’est pour cette raison qu’il est plus liquide, à moins qu’il ne soit utilisé dans des desserts riches. Ne confondez pas le lait de coco avec l’eau de coco qui est le liquide que l’on trouve au centre de la jeune noix de coco verte. La chair de la noix de coco est riche en fibres et en vitamines C et E. Elle est donc pleine de bonnes choses. 

Le lait d’avoine

Juste au moment où vous pensiez qu’il ne pouvait plus y avoir d’autres alternatives au lait de vache, voici le lait d’avoine, ce nouveau produit dont tout le monde parle sur les réseaux sociaux. Le lait d’avoine est produit à partir d’avoine plongée dans l’eau puis égouttée avec une étamine. « Même si la pulpe d’avoine restante contient l’essentiel des fibres et la plupart des protéines, le liquide ou le « lait » qui résulte de ce procédé contient tout de même certains nutriments, déclare Kelly R. Jones, diététicienne professionnelle. Puisque l’avoine absorbe plus facilement l’eau que les noix, quand elle est assez bien mélangée, une plus grande partie de l’avoine finit par passer à travers l’étamine, ce qui donne une texture plus crémeuse que le lait d’amande sans ingrédients ajoutés ».

Le lait d’avoine est idéal pour ceux qui sont allergiques au lait de vache et aux laits de noix. C’est également une alternative sûre pour les personnes intolérantes au gluten si la marque qui le commercialise utilise de l’avoine sans gluten. Même s’il ne contient pas autant de protéines que le lait de vache ou le lait de soja, il est bien plus riche en protéines que toute autre alternative au lait de vache. Le lait d’avoine contient la plus grande quantité de fibres de toutes les alternatives au lait de vache, y compris la version laitière typique. Il a une consistance plus épaisse, ce qui en fait un des laits préférés des bistrots pour les lattes, les cappuccinos et même pour les smoothies et les soupes.

 

Traduit par Mélanie Geffroy