Quelle eau choisir ?

eau
©Men's Fitness

Que vous soyez adepte du running, du tennis ou accro à la salle, vos besoins en eau varient en fonction de votre activité. Suivez nos conseils pour choisir l’eau qu’il vous faut et rester au top.

Quelle eau choisir ?

Partant du principe que notre corps est composé de 60% à 70% d’eau, il devient évident que celle-ci est indispensable à son bon fonctionnement. Ces chiffres parlent d’eux-mêmes, surtout lorsqu’on sait que la perte d’eau moyenne pour une course d’une heure varie entre 1 litre et 1,5 litre. Et que si la température augmente, les pertes hydriques sont beaucoup plus importantes, pouvant atteindre jusqu’à 4 litres d’eau par heure pour les cyclistes lorsqu’il fait plus de 30 °C sur les routes Tour de France. L’eau joue donc un rôle primordial sur la santé, la forme et les performances. Tour d’horizon des principales questions que vous nous posez.

Y a-t-il des eaux «spécifiques» pour le sport ?

Tout dépend de l’individu, du sport pratiqué, de l’intensité, de la durée, des conditions climatiques… Mais si vous fournissez un effort de moins d’une heure, notamment pour les activités d’endurance, nul besoin de boissons dites « pour le sport ». Vos réserves énergétiques, le glucose circulant dans le sang et vos stocks de graisse suffiront.

Au-delà d’une heure d’endurance, quel type d’eau boire ?

Plus l’effort est long, plus vous puisez dans vos réserves. Il faut donc apporter davantage de carburant: les glucides. Pour garder le cap, pensez à consommerdes boissons riches en glucides rapides.

Si je fais une séance de 1 heure ou 1 heure 30 tous les jours ?

Buvez régulièrement, par petites gorgées. Ayez toujours une bouteille d’eau avec vous pour être sûre de boire au moins 1,5 litre dans la journée. Privilégiez et variez les eaux riches en minéraux, comme l’Hépar. Après l’entraînement, misez sur des eaux gazeuses de type St-Yorre ou Rozana. Ces dernières contiennent du sodium, du magnésium et du bicarbonate dans des quantités suffisantes pour se réhydrater, récupérer ses fonctions musculaires, tamponner l’acidité produite de l’effort et donc limiter l’apparition de courbatures ou de crampes.

Si je transpire beaucoup ?

Les conseils restent les mêmes. Toutefois, préférez des boissons plus gazeuses et riches en sodium pour la récupération, comme St-Yorre, Rozana, Quézac. Pendant la séance, optez pour une boisson énergétique bien dosée. Lorsqu’il fait chaud, ajoutez une petite pincée de sel (environ 1 gramme par litre). On nele sent pas et ça peut être très efficace en cas de perte importante.