Quel fruit manger pour l’effort physique ?

D.R

Le sacro-saint  « 5 fruits et légumes par jour », pourquoi pas ? Mais concrètement, on fait comment quand on est sportive ? Quel fruit consommer ? En principe, il ne faut pas hésiter à choisir des « fruits + », qui vous apporteront ce dont votre corps a besoin pour fournir des efforts plus importants. Au menu, banane, orange et myrtilles !

LA BANANE, L’ANTI-CRAMPE !

L’un des fruits les plus populaires est également très présent sur les tables de ravitaillement des marathons. Riche en potassium, elle évite l’apparition des crampes. Avec un peu de beurre de cacahuète (apport de protéines), la banane constitue un encas complet avant ou après un footing.

L’ORANGE, L’ATOUT RÉCUPÉRATION !

Elle vous permettra de faire le plein de vitamine C naturelle, qu’aucun cachet ne remplacera. Elles sont aussi très efficaces pour réparer vos muscles mis à rude épreuve pendant un exercice physique intense comme une séance de CrossFit par exemple.

LES MYRTILLES L’ANTIOXYDANT !

Surprise de ce classement, elles font pourtant le plein d’antioxydants et de vitamine C. Comme les oranges et les bananes, elles aideront vos fibres musculaires à se réparer naturellement. Son goût doux et âpre, lui confère des arômes épicés, qui s’expriment le mieux en juillet et août, pleine saison des myrtilles !

Le + : Le meilleur moment pour manger des fruits ? Quand on a l’estomac vide ! C’est-à-dire entre les repas, idéal pour le creux de 11 heures ou pour le goûter !