Priscilla Aqilla : la nouvelle star du bikini fitness

Priscilla Aqilla
© Per Bernal

Après des années de lutte contre le regard des autres et contre son propre corps, Priscilla Aqilla est aujourd’hui une star montante sur la scène du fitness bikini.

Priscilla Aqilla : la nouvelle star du bikini fitness

Si on s’est déjà moqué de votre apparence, n’oubliez pas : vous pouvez avoir le dernier mot. Demandez à Priscilla Aqilla. Quand elle était au lycée, Priscilla avait quelques kilos en trop, en particulier en-dessous de la taille. Ses camarades l’ont remarqué.

« On se moquait toujours du bas de mon corps, de mes grosses jambes, se souvient-elle. Ça me brisait le coeur ».

Avec l’aide de la musculation qu’elle a découvert en jouant au volleyball au lycée, Priscilla a doucement transformé son corps. Aujourd’hui, ses jambes musclées sont une fierté et elle participe à des compétitions de fitness bikini, à des séances photos et est suivie par de nombreux fans sur les réseaux sociaux. Nous nous sommes entretenus avec cette sportive de 23 ans à propos de ses débuts improbables dans le monde du fitness, de son amour pour les entraînements pour les fesses et de son régime alimentaire.

Comment êtes-vous passée de joueuse de volleyball enrobée au lycée à la femme musclée que nous voyons aujourd’hui ?

Quand j’ai commencé à soulever des poids, j’ai réalisé que je n’avais pas besoin de réduire le bas de mon corps. Je pouvais le façonner. Avec un régime et des entraînements, mon corps a commencé à changer et mes jambes sont devenues plus dessinées. J’ai commencé à perdre beaucoup de poids autour de cette zone et à avoir des jambes fortes et des quadriceps vraiment dessinés. J’ai adoré ça. Je me disais « tu sais quoi ? Ce n’est peut-être pas si mal que ça d’avoir de grosses jambes ».

C’était une bénédiction cachée.

C’est ça. Aujourd’hui, beaucoup de filles regardent le bas de mon corps et me demandent « oh mon Dieu, comment tu as fait pour avoir des quadriceps et un fessier comme ça », et je leur réponds « un mélange de génétique et d’un style de vie fitness ».

Vous avez fait d’un manque de confiance en soi une force.

Oui. J’ai une petite soeur qui a le même problème. Je lui dis toujours « regarde, tu n’as pas à avoir honte d’avoir un joli bas du corps. C’est une bénédiction. Tu dois apprendre à t’aimer ».

 

A quoi ressemble votre entraînement en ce moment ?

Je m’entraîne six fois par semaine. J’alterne entre jours consacrés au haut du corps et jours consacrés au bas du corps. A la fin de chaque séance d’entraînement, je fais entre 30 et 45 minutes de cardio.

Quel régime alimentaire suivez-vous ?

En ce moment, je me prépare pour une compétition bikini, mon régime alimentaire est donc constitué de 50% de protéines, de 20% de glucides et de 30% de matière grasse. Tous les week-ends, je m’accorde un repas plus calorique pour m’aider à maintenir mes niveaux d’énergie et mon métabolisme.

Quel est donc votre cheatmeal préféré ?

Kenny’s Burger Joint fait les meilleurs burgers de Dallas. Je prends un Juicy Lucy, un gros cheeseburger avec des frites et un shake cookies-and-cream.

Quelle est votre meilleure astuce d’entraînement ?

Ce n’est pas une question de combien vous pouvez soulever ou combien de répétitions vous pouvez faire. Tout est une question de forme et de connexion neuro-musculaire. Concentrez-vous sur le temps que vous passez sous tension et sur le tempo de l’exercice. Par exemple, pour les Bulgarian split squats, je descends pendant quatre secondes et je remonte en une sans m’arrêter ni en haut du mouvement ni en bas.

Vous avez un exercice préféré ?

J’aime les différentes formes d’extension pour les fesses : avec des câbles, avec une Smith machine et avec des haltères. Elles font travailler différentes parties de votre fessier, c’est donc mon secret pour les séances d’entraînements pour fessier. Les hip thrusts aussi. J’adore en faire avec des poids lourds. Je sens vraiment que ça brûle.

On n’a pas pu s’empêcher de remarquer le tatouage sur votre torse. Quel est son histoire ?

Je me le suis fait faire il y a deux ans. C’est un mélange de design mandala et de design tribal amazonien. Pour moi, ça représente la féminité et le développement.

Comment vous sentez-vous lorsque les hommes vous abordent à la salle de sport ?

Je n’ai pas ce problème parce que quand je m’entraîne, j’ai une tête méchante et intimidante. En plus, je vais généralement à la salle avec mon copain et il surveille toujours.

Le programme d’entraînement de Priscilla Aqilla

Lundi : jambes (principalement les quadriceps)

Mardi : dos, deltoïdes, abdos

Mercredi : jambes (principalement les ischio-jambiers)

Jeudi : bras, abdos

Vendredi : jambes (principalement les fessiers)

Samedi : torse, abdos

Dimanche : repos

ENTRAÎNEMENT POUR FESSIER DE PRISCILLA AQILLA : Aqilla fait 30 à 45 minutes de cardio (StepMill ou tapis de course) à la fin de chaque séance d’entraînement.

EXERCICE 1

SQUATS AVEC BANDE 

Ce dont vous avez besoin : une elastic band

4 séries

15 répétitions par jambe

EXERCICE 2

FLEXION DU FESSIER AVEC HALTÈRE

4 séries

15 répétitions par jambe

EXERCICE 3

BACK SQUAT AVEC BARRE

5 séries

12, 10, 8, 8, 8 répétitions

EXERCICE 4

HIP-THRUST AVEC LES PIEDS SUR UNE SWISS BALL 

Ce dont vous avez besoin : une swiss ball

5 séries

15, 12, 10, 8, 8 répétitions

EXERCICE 5

BULGARIAN SPLIT SQUAT AVEC HALTÈRES

Ce dont vous avez besoin : un banc, des haltères

4 séries

12 répétitions par jambe

EXERCICE 6

ABDUCTION DES HANCHES AVEC BANDE ET HALTÈRE

4 séries

12 répétitions par jambe

 

Traduit par Mélanie Geffroy