Misez sur les graines complètes

©Men's Fitness

Des chercheurs suédois et danois ont évalué la capacité des grains entiers à prévenir le diabète de type 2. L’étude a démontré que les participants dont l’apport en grains entiers était le plus élevé présentaient un risque de diabète significativement plus faible (34 % moins élevé chez les hommes et 22 % moins élevé chez les femmes) que ceux qui en consommaient moins. En revanche, peu importe ce que vous consommez : blé, seigle, avoine, tous ont le même impact.

Misez sur les graines complètes

Détox au jus de… pistache

Si nous connaissons tous les bienfaits de la consommation de fruits à coques, et surtout de pistaches non salées, pour l’organisme (rappelons que la portion quotidienne recommandée est de 49 pistaches), peu d’entre nous auraient l’idée d’utiliser ces super-aliments dans des jus. Pourtant, le jus detox à base de pistaches est un excellent remède pour aider l’organisme et notamment le foie à éliminer les toxines. Il peut se consommer en début de journée pour limiter les pesanteurs gastriques et relancer le métabolisme.

Ingrédients :     

boisson
DR

• 75 g de pistaches américaines

• 3 pommes

• 1/2 concombre

• 1 pincée de gingembre

Préparation : Liquéfiez les pommes puis ajoutez le concombre et le gingembre. Ajoutez 75 g de pistaches américaines complètement épluchées. Mélangez avec un batteur électrique.


Ne craquez pas !

Les régimes yo-yo rendent accro, si l’on en croit les résultats d’une étude menée par des scientifiques du laboratoire de recherche sur les désordres addictifs de Boston (États-Unis). Des rats nourris alternativement de graines (5 jours) et de produits sucrés (2 jours) ont développé une baisse d’appétit et un repli sur soi les jours de graines, tandis que les jours de sucreries, leur comportement redevenait normal et ils mangeaient trop. Dans le cerveau de ces rats, les niveaux de corticolibérine une peptide liée au stress – étaient 5 fois supérieurs à la normale. Manger sucré de façon intermittente provoquerait un réel phénomène de manque, et le stress psychologique qui va avec. Conclusion des chercheurs : s’autoriser à craquer pendant un régime serait donc totalement contre-productif.


N’oubliez pas les en-cas 

Des chercheurs de l’Université de Guelph ont découvert que la chute soudaine de la glycémie qui intervient lorsque nous avons faim, peut avoir un impact sur notre humeur, causant anxiété, dépression et stress. Le fait de sauter un repas peut donc sérieusement entacher votre humeur. Alors si votre agenda est trop serré pour vous accorder une pause déjeuner, pensez à toujours avoir un encas sur vous, histoire de garder le sourire.