La malbouffe, du plaisir à la honte

malbouffe
@iStock

D’un point de vue personnel, nombreuses sont les personnes à nourrir un complexe vis-à-vis des aliments classés malbouffe. Ce phénomène est sans doute lié à la pression sociale exercée par une époque qui prône le manger sain (voire bio), la pratique de sport et le bien-être. Et les femmes sont les plus complexées car elles subissent une pression plus soutenue au regard des normes physiques et esthétiques. Natura-santé.fr s’est associé à l’Ifop pour recueillir les impressions d’un panel d’un peu plus de 1000 personnes sur le sujet.

La malbouffe, du plaisir à la honte

Consommer de la malbouffe procure du plaisir, parfois beaucoup de plaisir. Mais que l’on se laisse tenter épisodiquement ou plus souvent, la malbouffe est également capable de provoquer un sentiment de honte. Pour l’anecdote, les femmes cadre d’entreprise sont 63% à reconnaître avoir honte en consommant de la malbouffe, ce qui fait d’elles la catégorie la plus touchée par le sentiment de culpabilité lié à une mauvaise alimentation. Ce qui n’est pas sans rappeler une fameuse publicité des années 90 pour les desserts Senoble, qui concluait sur cette tirade : « C’est bon la honte ». (vidéo ici)

Quels aliments provoquent du plaisir ?

Bien que les femmes aient plus de pression sur leur alimentation et leur mode de vie, elles ressentent étrangement plus de plaisir à consommer des aliments élevés au rang de malbouffe par les médias ou les experts. En effet, elles sont 57% à avouer ressentir un plaisir intense quand elles en consomment contre 48% des hommes. Et tous les aliments ne reçoivent pas la même appréciation, les femmes ont bien leurs préférences en matière de malbouffe.

Les résultats du sondage ont mis en évidence les pourcentages de femmes qui prennent énormément de plaisir à manger :

  • Du chocolat :57%
  • De la glace : 50%
  • Des frites :39%
  • Une pizza : 39%
  • Un hamburger : 24%
  • Des gâteaux apéritifs : 24%
  • Des sucreries : 24%
  • De la pâte à tartiner : 26%
  • Un Kebab : 17%
  • Des plats préparés, surgelés ou en conserve : 5%

Mais également les pourcentages de femmes qui éprouvent de la honte en mangeant :

  • De la pâte à tartiner : 41%
  • Des sucreries : 42%
  • Des gâteaux apéritifs : 41%
  • Un hamburger : 39%
  • Des plats préparés, surgelés ou en conserve : 34%
  • Un kebab : 34%
  • Des frites : 36%
  • Une pizza : 34%
  • Du chocolat : 33%
  • De la glace : 31%