L’exercice et la méditation peuvent aider à « vaincre » la dépression

©iStock

L’exercice et la méditation peuvent aider à mieux contrôler le stress et réduire les symptômes de la dépression

Une étude récente publiée par Translational Psychiatry prouve en outre qu’il existe un lien étroit entre l’esprit et le corps – l’exercice physique et la méditation peut réduire les symptômes de la dépression.

L’étude s’est concentrée sur un groupe d’hommes et de femmes de l’Université Rutgers sur une période de huit semaines. 22 participants souffraient de dépression et 30 étaient en bonne santé mentale. Les chercheurs ont demandé à chaque participant de commencer par une méditation de 30 minutes suivie d’un exercice aérobique de 30 minutes. On a également dit aux participants que si leurs pensées dérivaient vers des événements passés pendant l’entraînement, ils devraient recentrer leur respiration. Cette technique permet à ceux qui souffrent de dépression d’accepter des « changements d’attention moment à instant. »

Tracey Shors, du Département de psychologie et du Centre for Collaborative Neuroscience, affirme qu’ »il y a une nette amélioration des symptômes dépressifs et une augmentation de l’activité cérébrale synchronisée. »

En fin de compte, les participants à l’étude qui souffraient de dépression présentaient une réduction de 40% des symptômes liés à la dépression.

La dépression est un véritable mal qui affecte un Français sur cinq à un moment de sa vie. Les traitements courants pour la dépression sont en général des médicaments qui régulent les substances chimiques du cerveau et une thérapie. En fin de compte, l’étude vise à démontrer que les individus peuvent acquérir de nouvelles habiletés d’adaptation pour mieux contrôler les événements stressants de la vie.

« En apprenant à concentrer leur attention et à faire de l’exercice, les personnes qui luttent contre la dépression peuvent acquérir de nouvelles habiletés cognitives qui peuvent les aider à traiter l’information et à réduire le souvenir accablant des souvenirs du passé. »