L’été s’invite à table (2/2)

Le soleil chauffe, les jours rallongent, on change de tenue, on allège ses soins de beauté. On met aussi à l’heure d’été nos habitudes alimentaires, d’autres couleurs, d’autres modes de cuisson, des goûts et des rythmes différents, plus de fun mais toujours de l’équilibre. A table!

 

Je mets de la couleur dans les sauces 

Pas besoin d’ajouter systématiquement de l’huile (une cuillerée vaut 100 calories). La preuve en couleurs.

Rose et légère: mixez betterave, ail, fromage blanc 0 %, poivre rose.
Noire: mixez graines de pavot, olives noires, vinaigre balsamique, sel noir d’Hawaï et un peu d’eau.
Rouge: mixez oignon rouge, tomates, vinaigre de vin rouge, huile d’olive, paprika.
Jaune: mixez poivron jaune, jus de citron, moutarde Savora, curcuma, crème fraîche.
Sucrée-salée et légère: pomme verte coupée en petits dés, radis noir râpé, fromage blanc 0 %, jus de citron, un peu de miel et de poivre.

Amusez-vous aussi avec des huiles diverses. Comme les nouvelles huiles bio de Cauvin. Et des vinaigres à la pulpe de fruit, mangue, framboise, fruit de la passion. À l’Olivier.

Je me fais des apéros ou pique-niques chics 

Un bout de pelouse, une température douce, on sort ses paniers et on se réunit pour un apéritif ou un pique-nique. C’est tendance, il y a des spots très courus, notamment en plein Paris. Champagne, bon vin, jus de toutes sortes, sous des airs faussement improvisés, la qualité et le goût sont de la partie, on met les petits plats dans les grands et on reste gourmet. Exit les fruits secs, cacahuètes, œufs durs et autres chips, vive l’originalité et la diversité! Les sandwichs prennent le nom de tartines et sortent du classique.

Par exemple, on concocte un club multicolore: tranches de pain de mie céréales badigeonnées de pistou, feuille d’épinard, tranche d’orange, tomate, poulet. On sort des rillettes de maquereau, de thon, de sardines. Ou on pioche dans la gamme des Tartinades de Bahier, des spécialités charcutières en barquettes, à base de viande de poulet rissolée et confite, agrémentée de petits dés de légumes cuisinés fermes et fondants pour 18 à 22% de matières grasses seulement, 45% de fruits et légumes. Quatre saveurs: « Poulet Orientale », « Poulet Italienne », « Poulet Indienne », « Poulet Thaï ». Tout est dans le pain. Banette a créé une gamme aux arômes frais et épicés, idéale pour un apéritif ou d’un pique-nique. Banette Viking, Banette de Pays, Banette 1900 Tradition Française, Banette Briare et Banette Épeautre.

Je sirote tendance 

On adopte  les tisanes « du jardin » ou presque. On choisit des herbes fraîches, comme la menthe poivrée, le thym citron, le basilic thai (au rayon des surgelés. Darégal). On n’oublie pas que le thé, c’est détox, light, antioxydant, et qu’il peut être ludique. Le thé vert à la goyave et à la grenade, à boire très frais répond à tous ces critères. Boire très frais (Tea For Me).

Pour un peu d’exotisme, on s’initie au thé japonais Matcha au lait de soja ou d’amandes, on ne peut plus hype! Ou comme à Taiwan, on se met au bubble tea, un thé pétillant (thé plus du sirop ou du lait aromatisé, plus des perles de tapioca) que l’on boit à la paille comme un soda.

Je suis maligne au restau 

On a cocooné tout l’hiver, il nous prend des envies de sortie. Vive les virées restau avec les amis, en tête-à-tête avec son homme ou pour un brunch avec les enfants. Pour que le moment plaisir ne pèse pas sur la balance, on potasse le guide 101 restos 0 kilo (Éd. Hachette). Une nutritionniste décrypte la carte de 101 restaurants et recommande le menu idéal pour un homme, une femme, des enfants. Un mode d’emploi qui permet de sélectionner le meilleur d’une carte dans n’importe quel restaurant pour allier gourmandise et minceur.