Les sports d’hiver – Les classiques

©iStock

Avant que la saison batte son plein et que nos regards se tournent vers les JO d’hiver de PyeongChang, COACH POUR ELLES vous propose une sélection d’activités de haute montagne à tester sans modération. Ski, snowboard, short-track ou airboard, choisissez celle qui vous convient pour rester en forme jusqu’en avril ! Ready ? 

Sports d’hiver incontournables, ils font le bonheur des petits et des grands, car leur pratique s’est totalement démocratisée dans la plupart des stations de ski.

Le ski alpin, le plus connu

Quel matériel ? De nos jours, les skis paraboliques sont le modèle le plus répandu. Large aux extrémités et plus fins au niveau des fixations, ils permettent d’effectuer des virages plus facilement en fonction de sa taille, de son gabarit et de son niveau.

Pour qui ? Ce sport s’adresse à tout le monde, mais il est recommandé d’apprendre les bases avant de s’engager sur une piste (chasse-neige, etc.), car une fois en haut, il faut redescendre.

C’est bon pour… Les membres inférieurs (grand fessier, quadriceps, mollets) mais aussi les épaules (trapèzes, deltoïdes) et les bras (biceps, triceps brachial). Grâce à la recherche de l’équilibre permanent sur les skis, ce sport améliore la coordinations.

Quelles précautions ? Restez sur les pistes balisées et ne vous aventurez pas dans les zones hors piste. Buvez beaucoup d’eau pour éviter les tendinites et préparez-vous aux courbatures en fin de journée.

Où pratiquer ? Dans les stations de ski de décembre à mai. Plus d’infos sur le site de France Montagnes.

Le ski de fond, le plus exigeant

Quel matériel ? Longs étroits et fins, les skis de fond ne sont pas conçus pour dévaler les pentes. Les bâtons font également partie de l’équipement. Leur taille est très importante et il est nécessaire de bien la calculer, car s’ils sont mal adaptés, cela peut épuiser et vous déséquilibrer. Un conseil pour bien les choisir : vos bâtons doivent atteindre la hauteur de vos épaules.

Pour qui ? Toutes les sportives qui veulent concilier la pratique du ski avec la randonnée en pleine nature et le jogging, loin de l’agitation des pistes du ski alpin. Idéal pour les femmes aux articulations sensibles, car contrairement aux autres sports de glisse, le ski de fond limite les contraintes articulaires dans les déplacements.

C’est bon pour… L’endurance ! Très physique, le ski de fond sollicite tous les muscles à intensité moyenne pendant une durée prolongée : grand fessier, quadriceps, bras (biceps brachial, triceps brachial), dos (grand dorsal, trapèze) et abdominaux. C’est l sport parfait quand on souhaite s’assécher, car l’effort cardiaque est intense et la dépense énergétique élevée.

Quelles précautions ? L’effort étant intense et prolongé, l’apport énergétique est donc primordial; Un solide petit-déjeuner et des aliments antifatigue dans la poche (fruit secs, oléagineux…). Même si on a froid, on s’hydrate très régulièrement pour tenir le choc.

Où pratiquer ? Plus d’informations sur le site de la Fédération française de ski de fond.

Le patin à glace, le plus gracieux

Quel matériel ? Des patins, bien sûr ! Ces souliers montants munis d’une lame métallique et aiguisée, fendent la glace et permettent le déplacement.

Pour qui ? Les enfants les ados et les adultes. Les seniors peuvent aussi s’y adonner, mais les chutes peuvent s’avérer dangereuses.

C’est bon pour…  Se muscler le grand fessier, les quadriceps et les mollets en s’amusant.

Quelles précautions ? Pour les plus jeunes, les personnes aux articulations fragiles ou les seniors, il est conseillé de s’équiper de protège-poignets, de genouillères et d’un casque.

Où pratiquer ? Certaines stations disposent de patinoires en plein air. Renseignez-vous directement sur le site Internet de la station ou à l’office de tourisme. Plus d’informations : Fédération française des sports de glace.

Le snowboard, le plus tendance

Quel matériel ? Une planche (ou plutôt une « board »), dont les attaches retenant le pied sont fixées d’un côté ou de l’autre selon que vous êtes gauchère ou droitière (« gooffy » ou « regular »). Les chaussures de snow se présentent sous la forme de chaussures montantes souples et moins rigides que les chaussure de ski traditionnelles.

Pour qui ? Principalement les jeunes adultes et les snowboardeuses, mais peut pratiquer dès le plus jeune âge. On le déconseille aux personnes âgées.

C’est bon pour… Les jambes (quadriceps, mollets), les fessiers et les abdominaux, régulièrement sollicités dans les mouvements de torsion du corps, à chaque virage.

Quelles précautions ? Lors de l’apprentissage, gare aux chutes (nombreuses) ! Les poignets les avant-bras et les genoux sont les plus exposés. On vous conseille donc des protections adaptées.

Où pratiquer ? Dans la plupart des stations qui ont même conçu des domaines ou des aménagements particuliers, les « snow parks » pour pratiquer dans des sentiers balisés.

Découvrez trois nouveaux sports demain !