Les différentes allergies

©iStock

Les allergies sont une réaction excessive du système immunitaire à des substances qui ne provoquent habituellement aucune réaction chez la plupart des individus

Les substances allergènes peuvent déclencher des éternuements, une respiration sifflante, une toux et des démangeaisons. Certaines allergies ont été liées à une variété de maladies respiratoires chroniques courantes et graves (comme la sinusite et l’asthme). De plus, les réactions allergiques peuvent être graves et même mortelles.

Avec une bonne prise en charge, les allergies peuvent être contrôlées, ce qui permet aux personnes qui en souffrent de mener une vie normale et productive.

Allergies courantes

La rhinite allergique (rhume des foins ou « intérieur/extérieur », « saisonnière », « vivace » ou « nasale ») comprend les symptômes suivants : congestion nasale, éternuements, écoulement clair et démangeaisons du toit de la bouche et/ou des oreilles en plus du nez.

Les symptômes d’asthme déclenchés par une réaction allergique comprennent la toux, la respiration sifflante, l’essoufflement ou la respiration rapide, l’oppression thoracique, la fatigue occasionnelle et de légères douleurs thoraciques.

Les allergies alimentaires sont plus fréquentes chez les très jeunes enfants. Les symptômes peuvent comprendre des démangeaisons ou un gonflement des lèvres ou de la langue, une gorge serrée accompagnée d’enrouement, des nausées et des vomissements, de la diarrhée, parfois une oppression thoracique et une respiration sifflante, des démangeaisons des yeux, une baisse de la tension artérielle ou une perte de conscience et une anaphylaxie.

L’anaphylaxie est une réaction extrême à une allergie qui est une urgence médicale nécessitant une attention immédiate. Les symptômes comprennent : chaleur généralisée ou bouffées de chaleur ; picotements de la paume des mains, de la plante des pieds ou des lèvres ; sensation de tête légère ; ballonnements et oppression thoracique. Ces symptômes peuvent se transformer en crises épileptiques, arythmie cardiaque, choc et détresse respiratoire. Causes possibles : médicaments, vaccins, aliments, latex et piqûres d’insectes.

Les allergies médicamenteuses peuvent causer l’anaphylaxie ; même ceux qui ne présentent pas de symptômes potentiellement mortels au départ peuvent évoluer vers une réaction potentiellement mortelle.

Les symptômes d’allergie aux piqûre d’insecte et morsure comprennent la douleur, les démangeaisons et l’enflure sur la zone touchée ou sur une plus grande surface et peuvent causer l’anaphylaxie. Les insectes à surveiller comprennent les abeilles, les frelons, les guêpes et les fourmis rouges.

L’urticaire (urticaire, allergie cutanée) se caractérise par le développement de bosses blanches surélevées et démangeaisons sur la peau entourée d’une zone d’inflammation rouge. L’urticaire aiguë est souvent causée par une allergie aux aliments ou aux médicaments.

La dermatite atopique (eczéma, allergie cutanée) est une maladie inflammatoire chronique ou récurrente caractérisée par des lésions ; on l’appelle parfois eczéma.

La dermatite de contact (allergie cutanée), caractérisée par une inflammation de la peau, est l’une des maladies de la peau les plus courantes chez les adultes. Elle résulte d’un contact direct de la peau avec une substance extérieure. Il existe actuellement environ 3 000 allergènes de contact connus.

La conjonctivite allergique (allergie oculaire) se caractérise par des démangeaisons, des yeux larmoyants et une détresse des paupières. Elle est fréquente chez ceux qui souffrent d’autres allergies telles que la dermatite atopique, la rhinite allergique et l’asthme.