Les clés pour rester jeune

© iStock

Un régime sain et équilibré contribue à retarder le processus de vieillissement et d’apparition des rides, mais pas seulement. Pour afficher un teint éclatant, consommez quotidiennement les aliments qui suivent.

Les clés pour rester jeune

1) Beaucoup de fruits et de légumes frais

Les plus colorés si possible car riches en antioxydants, notamment les tomates (en saison), les poivrons, les brocolis, les légumes à feuilles vertes, le cresson, les abricots, les papayes et les baies. Les antioxydants permettent de lutter contre le vieillissement prématuré de la peau en limitant la production de radicaux libres, sous-produits toxiques de notre métabolisme qui apparaissent au cours du processus de combustion qui convertit l’oxygène en énergie. Les radicaux libres sont responsables de certains signes de vieillissement comme les rides, mais aussi d’autres symptômes y compris les pertes de mémoire, les troubles cardiaques et respiratoires et certains cancers. Appliquez-vous à consommer chaque jour au minimum cinq fruits et légumes de couleurs différentes, crus ou légèrement cuits. Privilégiez également l’ail et l’oignon qui stimulent le système immunitaire. Si vous avez du mal en consommer, faites des jus à l’aide d’un extracteur de jus ou des potages (crus ou cuits). Deux ou trois céréales complètes par jour, comme le riz, le millet, le sarrasin ou l’avoine, riches en fibres, en vitamine E, en zinc et en sélénium.

2) Des protéines à chaque repas

Mangez deux à trois fois par semaine du poisson gras – si possible de petite taille comme les anchois ou les sardines, car leur risque de pollution est moindre -, bénéfique pour les articulations et l’activité cérébrale, du fromage – plutôt de chèvre ou de brebis -, des oeufs, du tofu et des légumineuses associées à des céréales. Une poignée de noix diverses, de noisettes, d’amandes, ainsi que des graines variées… Les graines de lin sont particulièrement riches en acides gras essentiels comme les omégas 3, alors que les noix du Brésil sont très riches en sélénium.

3) Des matières grasses

Consommez-en régulièrement, en particulier des huiles végétales biologiques de première pression à froid (à raison d’environ une cuillerée à soupe par repas). Les matières grasses peuvent également provenir d’un fruit comme l’avocat ou de certains oléagineux comme les gaines de tournesol ou les noix de cajou.

4) Buvez intelligemment

Pas d’objection à un verre de vin rouge, riche en bioflavonoïdes, qui sont aussi des antioxydants. Un verre de vin par jour contribue au ralentissement du vieillissement et diminue le risque de maladie cardio-vasculaire. A contrario, une consommation supérieure à un verre par jour accélère le processus de vieillissement et peut entraîner des problèmes de santé, notamment au niveau du foie et des reins. Ensuite, du thé et plus précisément du thé vert. Ce dernier est une bonne source d’antioxydants et diminue le risque de développer une maladie cardiaque ou certains types de cancer. Cependant, ne dépassez pas quatre à cinq tasses de thé par jour et évitez d’en boire après 17h, sous pleine d’avoir du mal à vous endormir et de vous sentir énervée. Enfin, au moins 1,5 litres d’eau par jour. Plus on urine, mieux on élimine les impuretés de son organisme.

Les aliments à proscrire (ou à consommer avec modération)

  1. Le sucre raffiné ainsi que les aliments et les en-cas sucrés qui abîment les fibres de collagène et, par conséquent, diminuent l’élasticité de la peau et la rendent flasque. Pour les petites faims, préférez une pomme, du céleri ou une carotte à une viennoiserie ou une barre chocolatée. Quelques chiffres à retenir pour éviter les dégâts: 33cl de soda équivalent à 7 morceaux de sucre, de même qu’une barre chocolatée classique. On trouve 4 morceaux de sucre dans la plupart des laits gélifiés aromatisés, 9 (plus une vingtaine de grammes de lipides) dans une religieuse et 4 (et 7g de lipides) dans une glace à deux boules.
  2. Les acides gras saturés (graisses animales ou certaines huiles végétales comme l’huile d’arachide ou l’huile de palme) et les acides gras hydrogénés présents dans les biscuits industriels, les viennoiseries, les gâteaux apéritif, les chips, les pâtes à tartiner, sans oublier les aliments frits.
  3. Les aliments proposés en restauration rapide et les plats tout prêts, peu nourrissants mais très caloriques: ils remplissent mais ne nourrissent pas… Vous pouvez les utiliser une fois de temps en temps sans risque, mais leur abus est nocif pour la santé. Pensez également à les éviter pour vos enfants, même si c’est une solution facile.
  4. L’alcool. Son abus est une cause de vieillissement prématuré (comme le tabac).