Le yoga nu, la tendance « osée »

©Nude Yoga Girl officiel

Pratiquer du yoga en tenue d’Eve, inimaginable pour vous ! Et pourtant cette dernière tendance permet de mieux accepter son corps 

Lancé dans les années 60 par la communauté hippie en Californie, le yoga nu s’est démocratisé au début des années 2000 à New York. Depuis quelques temps, il fait beaucoup de bruit en Europe.

Médiatisé par l’instagrameuse Nude Yoga Girl, le yoga nu nage sur la tendance « body positive ». La jeune mannequin de 27 ans s’expose sur sa page Instagram dans des postures de yoga entièrement nue, le tout, immortalisé par de sublimes clichés. Suivie par plus de 750 000 personnes, l’ambassadrice de cette nouvelle forme de yoga a d’ailleurs déclaré « Le yoga m’a appris que le plus important est ce que je ressens et non ce à quoi je ressemble. »

Le yoga nu aussi appelé naga yoga a comme objectif de réunir le corps et l’esprit à travers la méditation et la respiration. Les postures sont les mêmes que les autres yoga. L’unique changement est qu’il se pratique entièrement nu.

Cette forme de yoga offre de nombreux avantages :

  •  Il incite les pratiquants à accepter leur corps et gagner confiance en soi ;
  • Il facilite les mouvements du corps ;
  • Il favorise la sensation de liberté. Certains adeptes expliquent que faire du yoga nu offrirait une sensation de liberté.

En plus d’un bien-être intérieur, le yoga nu permet de faire abstraction des étiquettes.

Prêt à vous lancer ?

Une publication partagée par Nude Yoga Girl (@nude_yogagirl) le