Le yoga : N’ayez pas peur !

Yoga: n'ayez pas peur
© iStock

Selon un sondage mondial datant de janvier dernier, le yoga fait partie du top 10 des pratiques sportives les plus prisées. Les réseaux sociaux foisonnent d’images de poses très stylisées. Bien que ces images soient une source d’inspiration pour les fans de yoga, elles peuvent faire peur aux débutants. (Mais comment fait-elle pour mettre son pied derrière sa tête ?!)

Si vous faites partie des curieuses qui n’osent pas se lancer, vous ne savez pas ce que vous ratez. Le yoga est la discipline parfaite pour travailler la force, la souplesse, l’équilibre et la concentration. La pratique du yoga permet également de réduire le stress, la dépression et contribue à la sensation de bien-être. Voilà bien assez de bonnes raisons pour affronter sa peur. Vous verrez que finalement, le yoga n’a rien d’horrible.

5 idées reçues qui font peur

1. Tout le monde sera meilleur que moi

« Cela peut surprendre, mais la plupart de mes élèves sont au niveau débutant ou intermédiaire, » explique Nikki Arnone, professeur de Yoga. En raison de l’affluence croissante de nouveaux adeptes de la discipline, les cours sont rarement pleins de yogis confirmés. « Et quand bien même ce serait le cas, peu importe ! Le yoga n’attend pas de vous la perfection, » précise Nikki. Le Yoga vous guide vers ce qui est bon pour vous, même si cela implique de faire l’impasse sur quelques poses trop acrobatiques pour vous.

2. Je ne suis pas assez souple

Sachez-le une bonne fois pour toutes : il n’est pas nécessaire d’être souple pour pouvoir attraper ses orteils en cours de yoga. Contrairement à ce que vous imaginez, le yoga n’a pas pour but de vous contorsionner comme un bretzel et de mettre vos jambes derrière vos oreilles. Alors oui, vous gagnerez en souplesse avec la pratique, mais ce n’est pas l’essence du yoga.

3. Je ne suis pas assez fit

À l’origine, le yoga n’était pas un entraînement physique intense. Certains types de yoga le sont devenus. Mais les yogis traditionnels affirment que si vous transpirez, c’est que vous n’êtes pas sur la bonne voie. La discipline était au départ dédiée au calme et à la paix de l’esprit. Alors oui, vous pourrez tomber sur des cours où vous serez à bout de souffle, c’est pourquoi il faut tester plusieurs types de yoga avant de trouver celui qui vous convient. Et encore une fois, vous n’êtes pas obligé de faire des poses qui vous semblent irréalisables.

4. Je vais m’ennuyer

Il est vrai que l’idée de rester immobile pendant un certain temps peut faire reculer les sceptiques. Chaque cours débute par un moment de silence et de méditation et se termine généralement par quelques minutes en Savasana ou « posture du cadavre ». Certains types de yoga ont des poses statiques plutôt longues. Alors oui, si vous n’arrivez pas à tenir en place, il faut un petit temps d’adaptation. Les bienfaits que vous en tirerez en valent cependant la peine. Une fois que vous serez familiarisé avec ces moments de calme où l’on se vide la tête, vous en redemanderez.

5. Le yoga est un truc d’illuminés

Le yoga a la réputation d’être enseigné et pratiqué par des gens très expressifs physiquement et verbalement. Alors si vous craignez que des yogis fous ne vous forcent à vous mettre en cercle et à chanter en tenant la main de vos voisins, n’ayez pas peur ! Vous fixez vos limites, vous délimitez votre cercle et tout le monde le respectera. Et Nikki tient à préciser sur cette idée reçue qui revient trop souvent : « Les yogis ne sont pas tous des illuminés, promis ! »