Le soin minceur, allié précieux ?

Soin minceur
© iStock

Même pour une sportive pure et dure, l’utilisation d’un soin minceur peut être un précieux allié dans la quête d’une silhouette idéale. On vous en livre ici le mode d’emploi.

Mince alors !

Une crème minceur, pour quoi faire ?

Appliquer un soin amincissant sur ses rondeurs peut rapporter gros. D’abord, une tonicité visible de la peau, liée tout autant au massage quotidien qu’à l’efficacité du produit. Ensuite, une fonte des graisses facilitée, vu qu’une crème minceur appliquée chaque jour augmente les chances de perdre du capiton localement (sur les fesses, les cuisses, le ventre…). Bref, c’est tout bénef. Bien entendu, ça ne remplace pas une alimentation équilibrée et du sport, du sport, du sport.

La bonne posologie

On recommande une ou deux applications par jour, réalisées avec régularité, la rigueur conditionnant l’efficacité. On s’y colle de préférence après la douche ou le bain, lorsque la peau, fraichement lavée, est plus perméable. Pour une meilleure pénétration du produit, on conseille également un gommage fréquent, qui va éliminer les cellules mortes et affiner la peau. Autre truc malin: dégainer son tube juste après une séance de sport. C’est le meilleur moment pour stimuler le tissu adipeux.

La beauté du geste

Appliquez en partant de la cheville pour remonter sur les cuisses, les fesses, les hanches, puis le ventre, en massant avec la main ou à l’aide d’un outil fourni avec le soin. Certains tubes sont aussi munis d’un embout massant, bien utile. Dans tous les cas, on prend son temps et on procède en profondeur, façon pétrissage. Martine de Richeville, qui a inventé LE massage minceur, préconise « d’aller chercher en profondeur la masse graisseuse avec les doigts des deux mains, pour la décoller et favoriser le drainage lymphatique ».

Le choix des armes

On choisit une formule amincissante en fonction de la texture (gel, lait ou huile, très courue actuellement), du parfum (neutre, fleuri, mentholé), de la marque et du prix, bien entendu. Concernant les ingrédients, la caféine reste depuis des années un actif majeur, associée à des extraits végétaux tels la liane du Pérou, le ginkgo biloba, le thé vert ou rouge. Le but: améliorer la perméabilité de la peau pur faciliter l’accès à l’hypoderme, fief des adipocytes (les fameuses cellules qui stockent le sucre et les graisses).