La taille de votre poitrine impacte votre activité sportive

LA taille de votre poitrine impacte votre activité sportive
© iStock

Si vous êtes une femme active et que vous avez une poitrine importante, vous vous êtes probablement déjà plainte de l’inefficacité de certaines brassières. Vous avez peut-être même complètement abandonné les exercices intenses à cause de l’inconfort engendré par la taille de votre poitrine. Si c’est le cas, vous n’êtes pas la seule.

La taille de votre poitrine impacte votre activité sportive

Peu d’études ont été menées sur l’impact de la taille de la poitrine sur la volonté des femmes à être active, mais de nouvelles recherches menées par l’Université de Wollongong en Australie ont démontré que la taille de la poitrine jouait un rôle important dans les habitudes des femmes lors des séances d’entraînement (la fréquence à laquelle elles s’entraînent et avec quelle intensité).

Il est indéniable que la poitrine, peu importe sa taille, bouge lorsqu’une femme court, saute ou même se déplace. Même si les brassières aident à atténuer ce mouvement, il est rare qu’elles le stoppent complètement. Comme beaucoup de femmes actives le savent, cela peut mener à des douleurs importantes pendant et après les séances d’entraînement.

Le New York Times rapporte que quelques recherches ont été faites au sujet de ces douleurs liées aux entraînements, mais peu d’études ont été menées pour évaluer à quel point la taille de la poitrine impactait les décisions des femmes de s’entraîner ou le style d’exercices qu’elles favorisaient.

Une nouvelle étude publiée dans le Journal of Science and Medicine in Sport a demandé à 355 femmes en bonne santé âgées de 18 à 75 ans de remplir des questionnaires sur leurs habitudes physiques. Un autre questionnaire leur demandait à quel point la taille de leur poitrine avait impacté la façon dont elles s’entraînaient. Les chercheurs ont ensuite mesuré le volume de la poitrine de ces femmes grâce à un scanner tridimensionnel et les ont catégorisées comme petites, moyennes, larges ou hypertrophiques (très large).

Les chercheurs ont démontré que plus les poitrines étaient importantes, moins les femmes prenaient part à une activité physique, en particulier à des exercices intenses. Beaucoup de femmes à la poitrine importante ont également eu l’impression que la taille de leur poitrine leur compliquait la réalisation d’exercices, y compris les activités à faible impact comme la marche ou la natation.

Même en prenant en compte l’âge et l’IMC (deux facteurs qui impactent également les habitudes d’entraînement), les résultats étaient identiques. Par exemple, les effets sur les exercices étaient les mêmes pour les femmes en surpoids qui présentaient une petite poitrine et pour les femmes d’un poids moyen avec des poitrines importantes. Les femmes avec une poitrine importante, peu importe leur IMC, s’entraînaient moins que les femmes avec une petite poitrine et avaient plus de risque de ressentir que leur poitrine affectaient leur capacité à prendre part à une activité physique.

Les résultats ne sont pas vraiment choquants, mais ils confirment ce que beaucoup de femmes savent déjà sur la taille de leur poitrine et l’activité physique. La bonne nouvelle, c’est que les auteurs de cette étude ont développé une application gratuite pour aider les femmes à trouver la brassière idéale dont elles ont besoin en se basant sur la taille de leur poitrine et leurs préférences en matière d’exercices. Bien sûr, vous aurez besoin de convertir les tailles australiennes en tailles françaises pour trouver la brassière qui vous convient le mieux.

 

Traduit par Mélanie Geffroy