Je suis sportive et glamour

©iStock

Être sportive et rester glamour en toutes circonstances ? C’est possible. Pour garder son sex-appeal intact pendant et après l’effort, voici ce qu’il faut absolument avoir à portée de main pour se refaire une beauté en un clin d’œil. Par Véronique Aïache

Les incontournables du sport indoor

C’est souvent la mèche en pagaille et collée de sueur qu’on prie le ciel pour ne pas croiser un Apollon ! Il faut dire que nos activités sportives dopent rarement notre sex-appeal. Rouge, transpirante, mal coiffée… Il faut vite y remédier !

Pour mon corps

La rançon de la gloire n’est autre que la transpiration. Avec la promesse d’une sensation de bien-être immédiate, les sprays arrivent en tête de liste des produits préférés. En se déposant sur la peau, la texture stoppe la transpiration et parfume délicieusement. Le secret ? Des molécules alcoolisées ou des poudres sèches qui absorbent la sueur et couvrent les odeurs. Idéal pour celles qui transpirent peu.

À savoir : L’odeur de transpiration est due aux bactéries qui s’en donnent à cœur joie entre les poils et la sueur. Un moyen efficace d’éradiquer le problème : s’épiler régulièrement.

Pour mes cheveux 

Sous prétexte d’avoir une dégaine athlétique, la coiffure qu’on adopte est avant tout fonctionnelle. Seulement voilà : à si peu se soucier de son look capillaire au profit du confort de sa gestuelle, on maltraite – sans le savoir – notre crinière. En effet, fragilisées car ramollies par l’augmentation de la température corporelle et la transpiration du cuir chevelu, les tiges pilaires s’abîment et cassent facilement.

À savoir : Évitez de laver vos cheveux avant le sport. Et pour cause : trop propres, ils ont tendance à glisser et sont difficiles à discipliner.

Les indispensables du sport outdoor

Running, tennis, vélo, taï-chi… Ces corps-à-corps avec le climat et la nature nous sculptent une silhouette de rêve, mais font souvent tourner notre apparence au cauchemar. À moins de prévenir plutôt que de guérir.

Pour mon corps

On n’y pense pas, et pourtant : été comme hiver, que le soleil soit radieux ou caché par les nuages, les ultraviolets frappent sans prévenir. Priorité donc à la protection de la peau exposée (visage, mains, mollets) avec un écran solaire SPF 15 minimum. Côté make-up, les fonds de teint longue durée cachent les rougeurs dues à l’effort, car ils sont généralement dotés de pigments ultrarésistants qui forment une barrière contre la transpiration et le sébum.

Pour mes cheveux

Livrés aux caprices de la météo, malmenés par les vents froids, les cheveux se dessèchent rapidement et cassent s’ils sont attachés par des élastiques trop serrés. L’idéal est d’opter pour une tresse maintenue par un chouchou et de les enduire de quelques gouttes d’huile capillaire avant de mettre le nez dehors.

À savoir : Optez pour une huile avec un indice UV si vous voulez éviter que votre couleur ne s’éclaircisse.

Les essentiels du waterproof

Piquer régulièrement une tête, il n’y a rien de tel pour se vider la tête des tracas du quotidien et travailler tous ses muscles en même temps. Le hic, c’est qu’en jouant les sirènes, on perd quelques points côté séduction : cheveux abîmés, peau sèche, yeux rouges… Sans compter l’odeur de chlore qui nous colle à la peau.

Que faire pour éviter de récolter l’envers de la médaille aquatique ?

Pour mon corps 

Le chlore ne se contente pas d’éliminer les bactéries. Il modifie aussi le pH de l’eau et l’acidifie, ce qui agresse la barrière cutanée et endommage le film hydrolipidique. En manque de lipides, les peaux normales tiraillent, tandis que les peaux sèches et sensibles, abonnées aux rougeurs et aux démangeaisons, souffrent doublement. La solution ? S’enduire généreusement, après la baignade, de crèmes corps relipidantes à base d’huiles végétales, de glycérine, ou d’eaux thermales.

À savoir : Gardez précieusement vos crèmes solaires estivales waterproof ! Appliquez-en avant de piquer une tête : leur texture forme aussi écran contre le chlore.

Pour mes cheveux 

Ennemi juré de la pigmentation et de l’hydratation capillaires, le chlore détruit la pellicule de sébum qui gaine et protège naturellement le cheveu. La solution ? Offrir à votre crinière un bonnet de bain cosmétique : l’enduire d’un soin protecteur avant la baignade et la laver avec un shampooing doux pour usage fréquent ensuite.