Interview de Michelle Lewin : Y a de la zumba dans l’air…

©Men's Fitness

L’ambassadrice du programme Strong by Zumba et fitness model Michelle Lewin était de passage à Paris, sa ville « préférée », pour le Salon Body Fitness. Interview épicée et sans langue de bois de la Cuerpa (son surnom espagnol).

Interview de Michelle Lewin : Y a de la zumba dans l’air…

Pour commencer, comment vont tes fesses ? 

Mieux (rires). Pour ceux qui ne savent pas, je me suis fait mordre le fessier par un cochon, aux Bahamas. Je n’avais pas vu la pancarte m’indiquant de laisser tomber toute nourriture au sol en cas de pépin. Mon mari me filmait, mort de rire, et la vidéo est devenue complètement virale.

Comment es-tu devenue fitness model ? 

Je faisais de la compétition en bikini fitness, à 23 ans, avant d’être repérée par un photographe. J’ai aimé cette période de ma vie, mais j’ai vite compris que l’univers de ces concours reposait parfois sur les affinités financières plutôt que sur notre valeur.

Enfant, tu la voyais ainsi, ta vie d’adulte ? 

Pas du tout ! Quand j’étais petite, je voulais devenir mère au foyer, m’occuper de mon mari, de mes enfants et faire de la bonne cuisine, comme ma mère ou ma tante. Aujourd’hui, je voyage beaucoup et je n’ai pas encore d’enfant, mais je regrette rien de mon parcours.

Entraînement, nutrition au couteau, c’est ça ta vie ? 

Un peu, oui ! Le matin, 45 minutes de cardio, selon mon humeur (rameur, running…). Puis je me prépare mes repas de la journée, puisque je fais environ cinq repas par jour, comprenant effectivement pas mal de protéines animales (saumon, boeuf, poulet…) et de « carbs » avant de retourner m’entraîner. L’après-midi, c’est souvent muscu, entre 1 et 2h supplémentaires, selon les parties du corps.

DR

Des conseils pour les « vrais gens » ?

Je me sens bien dans ce que je fais. Si on veut des résultats sur son corps, son bien-être, sa vie, il faut être déterminé(e); faire des choix y s’y tenir, y compris en balançant la nourriture trash de sa maison s’il le faut. C’est ce que j’ai fait. Vous sentir bien dans vos baskets, c’est le plus important pour garder la motivation.

Il faut la gérer la frustration, aussi… Sinon, es-tu sûre que ce Strong by Zumba intéressera nos lecteurs ? 

Oui, totalement. Ce programme ne ressemble pas à la zumba : c’est du HIIT, des squats, des down & up, des pompes, des kicks… Seule demeure la composante musicale, en plus intense. De quoi bosser sa coordination.

Sur Instagram, tu postes des entrainements, des photos (très) inspirantes, mais pas que…

Oui, je m’en sers aussi pour parler de ce qui se passe avec Nicolas Maduro et des difficultés de mon Venezuela natal, notamment la coupure massive d’eau, de gaz et d’électricité le mois dernier. Je prends ma part en relayant certaines vidéos pour montrer ce qui se passe ici et maintenant.