Guide de l’apéro sans les kilos !

apéro
©Coach pour elles

Ah les beaux jours, les robes légères et… les grignotages à répétition. Quelle tannée, ces moments de convivialité au cours desquels on se gave de centaines de calories inutiles. Voici quelques ruses pour en profiter pleinement sans prendre un gramme. 

Guide de l’apéro sans les kilos !

Côté drinks : 

boissons
©Libre de droit – LibreShot

Je privilégie : 

  • Les vrais jus de fruits ou de légumes, sans sucre ajouté. Attention aux smoothies mélangés au lait de vache ou, pire, à de la crème, pièges à sucre et à calories. Préférez le lait de soja, d’amande ou de riz.
  • Le champagne, les vins rouge ou blanc, qui restent très raisonnables, à condition de n’y ajouter ni crème de cassis, ni sirop et de ne pas en boire des litres.
  • Le cidre bien frais, autrement dit la boisson alcoolisée la plus light.

Je fuis

  • Les vins cuits ou sucrés comme le porto, le martini, le muscat…
  • Les cocktails fruités et alcoolisés. En général, ils sont bourrés de sucre : entre les jus, les sirops et l’alcool fort qui les accompagne, il vous colle au plafond du niveau de calories.

Côté food :

nourriture
©Coach pour elles

Je me lâche : 

  • Sur les fruits, les légumes, le poisson, les crustacés…
  • Sur les brochettes, qui mixent en général crudités ou fruits et protéines. En plus, vous pouvez compter les piques pour évaluer ce que vous avez mangé.
  • Sur les bâtonnets de crudités : carottes, céleri, fenouil, concombre… à tremper dans des sauces légères (repérez la mayonnaise et évitez-la à tout prix !)
  • Les verrines. Plus élaborées, elles confi nent à la vraie cuisine. Et mélangent souvent légumes, fromages frais, crevette, herbes… Que du bon !

4 recettes pour un apéro au top !

Je fuis : 

  • Toutes les graines Cacahuètes, pistaches et noix de cajou sont bourrées de graisse, sans intérêt nutritionnel et hypercaloriques. Si vous êtes une inconditionnelle, offrez-vous une seule exception : trois ou quatre amandes qui sont, elles, pleines de vitamines et de minéraux.
  • Les biscuits salés, minipizzas, accras, friands… En général, ils sont imbibés de graisse et, en plus, ils salissent les doigts ! Autre ennemi juré : les chips (rappelezvous : un paquet contient l’équivalent d’un petit verre d’huile). Autorisezvous deux ou trois bretzels après avoir enlevé le sel.
  • La charcuterie sous toutes ses formes Avec une mention spéciale pour la fi ne rondelle de saucisson qu’on avale sans y penser. Oubliez la belle terrine campagnarde et son collier de cornichons, les minisaucisses. Oubliez aussi les canapés au tarama, et les olives, quelle que soit leur couleur !