Des sports vraiment insolites

Envie de vous défouler et d’explorer de nouvelles disciplines, loin des sentiers battus ? De nombreux sports, encore méconnus, font aujourd’hui une percée. Et si on se laissait tenter ?

Geocaching : Orienté

Le geocaching est apparu chez nous il y a une dizaine d’années. L’objectif? Dénicher des caches à l’aide d’un GPS. Pour collecter des indices sur sa situation géographique, il suffit de se connecter sur un site Internet dédié. Ensuite, il faut utiliser son GPS et marcher… Chaque cache contient des «trésors» (des messages ou des petits objets sans valeur). Une fois qu’ils les ont trouvés, les géochercheurs doivent les prendre et en laisser d’autres en échange.

SarbacaneCiblé

Appelée aussi blowgun, cette discipline consiste à propulser (à l’aide d’un tube d’une dizaine de centimètres) cinq petits dards en acier, sur une feuille de papier dotée de trois cercles de 3, 6 et 9 centimètres. L’anneau du centre vaut sept points, et les autres trois et cinq points. Un premier Open de France a été organisé en 2006. Une quinzaine de clubs existent comme la Fédération française de sarbacane sportive.

Cycle-ballDouble

Vous aimez le vélo, mais vous avez aussi un faible pour le football ? Le cycle-ball est un mélange des deux. Les premiers championnats du monde ont eu lieu en 1929. Les matchs se déroulent en salle ou en plein air, à deux contre deux. Les vélos n’ont pas de frein. L’objectif est de marquer des buts en utilisant les vélos pour maîtriser la balle et réaliser passes, contres et tirs. Le gardien peut se servir de ses mains dans la surface de réparation. Et les buts de la tête sont aussi autorisés.

Le double dutchAcrobatique

Héritier de nos cordes à sauter, le double dutch séduit de plus en plus les jeunes. Le principe? Deux équipiers (les «tourneurs») manipulent simultanément deux cordes légères de 3,50 m de long. Le mouvement forme deux ellipses alternées dans lesquelles un ou deux sauteurs enchaînent les figures acrobatiques (ou le plus grand nombre de sauts possibles) comme des grands écarts, des flips ou des saltos. Depuis 2008, un championnat de France réunit chaque année l’élite de la discipline.

Brutal woodsGrandeur nature

Si vous aimez évoluer en terrain hostile, le brutal woods vous ravira. Il s’agit de traverser une forêt en ligne droite, à l’aide d’une boussole, tout en venant à bout des obstacles naturels. Ramper, traverser des cours d’eau, faire des roulades: tout est permis. Les participants s’engagent à respecter la forêt. Le brutal woods se pratique en groupe. Mais attention: sportifs du dimanche, s’abstenir! Infos sur brutalwoods.com

SpeedmintonOù et quand je veux!

Sur un court de tennis, dans la rue, sur la plage, au soleil ou en pleine nuit… Le Speedminton® s’adresse d’abord aux passionnés de sports de raquettes. L’équipement est simple: une raquette et des speeders (volants), dont la portée est de 30 m et dont la vitesse atteint jusqu’à 290 km/h. Plus lourds que les volants de badminton, ils permettent une trajectoire plus précise. Le jeu consiste à remporter trois sets gagnants, comme au tennis.

Obé rythméeValse à quatre pattes

Cette discipline, apparue aux États-Unis et en Angleterre dans les années 90, est reconnue en France par la Société centrale canine. Votre chien évolue à vos côtés en respectant une vraie chorégraphie. Un pas en avant, deux en arrière, un quart de tour, un slalom entre vos jambes, le tout sur une musique enlevée… Pour bien danser, inutile d’être des athlètes accomplis: petits ou grands, chihuahuas ou bergers allemands, sur la piste… c’est le plaisir et le talent qui priment !

Tir subaquatiqueDans le mille

Né en France il y a une vingtaine d’années, le tir subaquatique se pratique dans une piscine, à l’aide d’un tuba, de palmes et d’une arbalète spécifique. Il se divise en trois épreuves individuelles (le biathlon) et une en équipe (le relais subaquatique). Le tir de précision consiste à effectuer en apnée une série de dix tirs sur une cible immergée, placée à une distance minimale de 4 m.

Touch rugbyTouché !

Les plaquages, très peu pour vous? Mettez-vous au touch rugby. Cette déclinaison douce est née dans les années 50 en Australie, avant de se développer en Asie. C’est seulement en 2004 qu’une fédération a vu le jour en France. Les équipes (qui peuvent être mixtes) sont formées de quatorze joueurs au maximum. Au lieu de plaquer ses adversaires, on les effleure d’un simple contact. Et la personne qui «touche» doit prévenir d’abord, en criant «touch». Il existe également une version plage, le beach touch.

FootbagDouble jeu

Le footbag est une petite balle (en tissu ou cuir) remplie de grains de sable ou de riz, de billes de plastique ou de plomb. Elle pèse 40 g et mesure 5 cm de diamètre. Répandue aux États-Unis, elle a fait peu à peu son apparition en France. Il existe deux versions de ce jeu: le freestyle, qui consiste à jongler sur une musique rythmée; et le footbag net qui ne se joue qu’avec les pieds, selon des règles proches de celles du volley: il s’agit alors d’envoyer la balle au-dessus d’un filet, sans utiliser les mains, et sans la faire tomber.