5 conseils pour bien débuter le trail

Bien débuter le trail
© iStock

Exit le bitume ! Vive les dénivelés grandeur nature, les forêts centenaires ou les côtes sauvages… En pleine expansion dans l’Hexagone, le trail est l’activité sportive idéale pour se dépenser tout en profitant de ses vacances d’été. Suivez bien nos 5 conseils pour bien débuter le trail.

5 conseils pour bien débuter le trail

1. Des chaussures adaptées

Privilégiez la chaussure dite « de trail ». Leur semelle spécifique vous permettra d’éviter de glisser dans les montées et les descentes, et s’il pleut, vous verrez vraiment la différence.

2. S’habiller comme une danseuse

En montagne, le temps change vite. Un orage peut toujours éclater. En forêt, la température peut baisser de quelques degrés dès que vous êtes à l’ombre. Or, quand vous avez froid, instinctivement, vous vous contractez et perdez de l’énergie. L’idéal est donc d’adopter la technique des danseuses et de superposer les couches de vêtements. Cela vous permettra de partir bien au chaud, de vous découvrir au cours de votre promenade et surtout de pouvoir vous recouvrir en fonction de la météo.

3. Bien choisir son sac

Il vous faut un sac à dos qui contiendra votre « vie » pendant la durée de l’entraînement ou de la course. Il accueillera aussi votre réserve alimentaire et le matériel obligatoire, souvent imposé dans les courses de montagne (couverture de survie, sifflet, lampe frontale avec piles de rechange, téléphone portable…). À vous de voir ce que vous préférez utiliser, que ce soit poche à eau ou gourde. Le confort doit être privilégié avant tout, surtout au niveau des bretelles. Certaines marques proposent des modèles qui sont loin d’être des gadgets. La forme des bretelles permet de mieux s’adapter à votre poitrine et le système de serrage est généralement élastique pour plus de confort.

4. Repérer le parcours

En forêt ou en montagne, il est très utile de repérer le parcours en amont. Pourquoi pas à l’aide d’un GPS. Si vous avez été scout dans votre enfance, une bonne boussole vous aidera à rentrer chez vous, mais dans le doute… Les GPS ont aussi souvent une option d’altimètre, idéal en montagne pour vous aider à vous situer et à gérer votre effort. Certains premiers prix sont largement suffisants dans la réalité de votre pratique. Le hic? Ils sont généralement conçus pour un poignet d’homme… Certaines marques proposent des bracelets de rechange adaptables. Sinon, trichez en utilisant une manchette en éponge comme celles des tennismen.

5. S’équiper avec bon sens

Prenez votre tenue de running, mais n’oubliez pas que :

  • qui dit nature, dit arbres, ronces et autres réjouissances. Donc débardeur et sac à dos ne font pas forcément bon ménage au niveau des frottements
  • votre soutien-gorge de sport préféré avec des agrafes dans le dos peut convenir pour une course avec un simple T-shirt, mais peut devenir l’enfer avec un sac à dos qui frotte. Optez pour un modèle brassière ou protégez-vous la peau avec un carré de bande élastique type Méfix ou Hypafix
  • pour protéger vos chaussures, une paire de guêtres de trail est souvent une bonne idée. Elles évitent l’intrusion de petits cailloux désagréables et prolongent l’étanchéité de votre chaussure en limitant les points d’entrée. Question accessoires, une casquette n’est pas inutile, tout comme une paire de lunettes de soleil bien accrochée.