Comment perdre sa cellulite ?

Comment perdre sa cellulite
© iStock

90 % d’entre nous sommes touchées ! Pas question de se résigner. Voici comment perdre sa cellulite !

Comment perdre sa celullite ?

Quel que soit son type, quel que soit l’endroit où elle est localisée, il existe des principes généraux à respecter pour réussi à perdre sa cellulite. Quand la qualité de la peau s’améliore, cela limite la détérioration des cellules cutanées et du tissu conjonctif. En clair, une peau plus ferme pourra mieux résister à la poussée des adipocytes. Voici, donc, quelques conseils pour vous guider.

Les bons réflexes pour perdre sa cellulite

On peut fort bien perdre sa cellulite en révisant son alimentation et son mode de vie.

Au menu: forcez sur les protéines – notamment les poissons riches en oméga 3, les viandes blanches, les œufs, le tofu, excellent pour les muscles, la fermeté de la peau et la qualité des vaisseaux sanguins. Pensez aux céréales complètes, aux légumes verts. Mais attention aux soupes pour éviter la rétention d’eau. Tendance, les baies rouges ou noires bourrées d’antioxydants.

En général, évitez les aliments trop salés comme les fruits de mer, le jambon, le fromage, la moutarde, et les eaux gazeuses. Car il faudrait que vous parveniez à diminuer de moitié votre consommation de sel. Vous risquez d’être surprise de l’efficacité d’un changement aussi basique.

Pour boire intelligent, vous veillerez à consommer quotidiennement votre litre et demi par jour. Et pour plus d’efficacité, vous pourrez diluer des plantes minceur dans la bouteille.

Avant d’appliquer une crème minceur, on prépare le terrain. En éliminant les cellules mortes, vous favoriserez la pénétration des amincissants. En utilisant un scrub régulièrement, vous aurez déjà nettement l’impression que l’aspect de votre peau s’améliore. Utilisez votre crème amincissante matin et soir, les résultats seront meilleurs. Pourquoi? En fait, c’est la nuit que les adipocytes font des réserves. Entre 21 heures et 6 heures, le stockage est maximal. Le glucose qui n’a pas été brûlé est transformé en triglycérides et vient étoffer les cellules adipeuses. Notre silhouette avec. Mais le repos nocturne est aussi propice au drainage intense de l’eau et des toxines.

Un ventre plus plat

Ou comment dégonfler, tonifier et savoir respirer !

L’alimentation anti-gonflette limite en premier lieu les aliments trop acides, car ils peuvent favoriser les maux de ventre, engendrant ballonnements et aigreurs. En outre, ils favorisent l’acidose, donc, dans un second temps, l’inflammation tissulaire, donc la cellulite. Sur le banc des accusés : le vinaigre, les cornichons, les yaourts en excès, mais aussi certains fruits et légumes comme la tomate – surtout cuite –, l’oseille, les agrumes, les fruits pas assez mûrs, le vin blanc et les excitants (le thé noir, le café).

Nos abdos soutiennent notre dos, contribuent à notre maintien et à notre allure. Indispensable contre les premiers signes de relâchement, la gym se fait quotidienne. Quelques minutes par jour, et c’est suffisant. Attention, votre dos ne doit jamais être cambré: allongée sur le dos, jambes fléchies, pieds au sol, ventre rentré, fesses serrées, bras tendus derrière la tête, inspirez puis balancez les bras en haut et vers l’avant, en expirant, touchez vos genoux avec votre front. Revenez à la position initiale en inspirant et en freinant le mouvement (2 séries de 10). En cas de difficulté, glissez les pieds sous un meuble pour les empêcher de se soulever.

Des actifs ultraciblés destinés à la fois à faire mincir et à raffermir sont ici associés pour lutter contre ces bourrelets qui nous minent le moral. La douceur en plus. De votre côté, faites preuve de ténacité.

Haro sur la culotte de cheval !

Lieux de prédilection de la cellulite, les fesses et les cuisses ont tendance à s’enrober avec les années. D’où la nécessité de les aider à retrouver leur puissance et leur légèreté.

On soigne son alimentation : protéines à chaque repas: œufs, jambon ou yaourt au soja pour le petit déjeuner, viande maigre, poisson ou protéines végétales au déjeuner et au dîner. Elles rassasient, préservent la masse musculaire et optimisent la circulation sanguine nécessaire pour bien éliminer les toxines. Marchez à pied. En vingt ans, la distance parcourue par une personne est passée en moyenne de 410 kilomètres à 320 kilomètres par an, soit une diminution de 20 %. Or, il n’y a pas de secret, nous sommes faits pour bouger. Concrètement, en marchant 1 kilomètre de plus par jour, sans rien changer de votre mode de vie, vous perdriez environ 2,5 kg dans l’année. Ça vaut le coup d’essayer, non?

L’hydrothérapie regroupe un grand nombre de soins, à base d’eau, capables de dynamiser le corps et stimuler la circulation sanguine. La douche écossaise, particulièrement bénéfique pour les jambes, en fait partie. Commencez par une douche chaude ou tiède de 2 minutes, puis alternez les températures, et finissez toujours par l’eau froide ou fraîche en insistant sur l’arrière des jambes. Au sortir de la douche, enveloppez-vous dans des serviettes bien chaudes et allongez-vous une dizaine de minutes.

Les enveloppements en institut favorisent la sudation et la pénétration des actifs minceur, ils ont une action à la fois anti-graisse et anti-eau.