Clubs de sport : Ce qu’il faut savoir avant de vous lancer

©iStock

Avant de vous jeter sur le premier tapis roulant, ouvrez l’œil et méfiez-vous des vices cachés. Quelques conseils pour choisir votre club de sport en toute sérénité

Visite obligatoire

Ne vous fiez pas à la vitrine aguicheuse d’un club, entrez-y ! Un bon accueil est primordial. Si l’hôtesse vous regarde de haut en bas d’un air dédaigneux, repartez aussitôt. Une fois à l’intérieur, vérifiez la propreté des lieux, de la salle de musculation, en passant par les vestiaires et les douches. Assurez- vous du bon état de marche du matériel sportif. N’hésitez pas à poser des questions aux utilisateurs pour connaître leur avis. Enfin, ne négligez pas l’ambiance des lieux ni le type de personnes présentes. Si les habitués sont des Sylvester Stallone en puissance ou des Adriana Karembeu bis, alors vous risquez de vite vous décourager et de rendre les armes avant même d’avoir fait vos preuves!

Un accompagnement en bonne et due forme

Assurez-vous qu’un coach sportif diplômé sera à vos côtés pendant que vous ferez vos exercices. Il pourra établir avec vous un programme adapté à vos objectifs et suivre vos progrès. La plupart des salles proposent une séance d’essai gratuite. L’idéal pour savoir si vous vous sentez à l’aise dans vos baskets. Certains clubs vous demanderont un certificat médical, un gage de sérieux supplémentaire.

On se sent mieux chez soi !

Mieux vaut choisir un club à proximité de votre domicile, sans quoi vous multiplierez les risques de ne jamais y mettre les pieds. Choisissez des horaires où la fréquentation est moins grande, à savoir le matin tôt et l’après-midi. De même, privilégiez une salle de quartier aux prétentions «familiales» plutôt qu’un club franchisé où la clientèle sera plus nombreuse, avec tout que cela implique comme désagréments (musique assourdissante, attentes aux machines…). En misant sur votre quartier, vous aurez aussi plus de chances de rencontrer des voisins que des dragueurs intempestifs.

Satisfait ou remboursé ?

La plupart des clubs proposent des souscriptions à l’année ou des forfaits dégressifs. Ainsi, plus vous prenez de séances, plus leur prix à l’unité diminue. Si certaines salles jouent la carte du luxe et du coaching personnalisé, d’autres misent sur le «low-cost» et cassent les prix pour attirer le sportif amateur. L’abonnement mensuel y est proposé à 20 euros au lieu de 80 pour un club standard (soit en moyenne 1 000 euros par an). Avant de vous engager, lisez bien le contrat d’abonnement. Il doit contenir les prix TTC, les horaires d’ouverture, les activités que vous pouvez pratiquer et les conditions de résiliation. Celles-ci doivent être expressément mentionnées (grossesse, déménagement, perte d’emploi…), tout comme les justificatifs nécessaires pour interrompre le contrat. Des documents que vous devrez envoyer en courrier recommandé avec accusé de réception à la direction du club ou à son assureur.

Si vous n’avez aucune raison valable, vous ne pourrez pas vous faire rembourser. Évitez donc de vous abonner sur un an et privilégiez plutôt des offres d’un à trois mois. La déconvenue sera moins grande si votre volonté de «faire» vous fait défaut.