4 façons de boire de l’alcool sans grossir

Boire de l'alcool sans grossir
© iStock

Si vous buvez de manière responsable, il n’y a aucun problème à prendre une (ou deux) boisson(s) alcoolisée(s) de temps en temps. Découvrez ces 4 façons de boire de l’alcool sans grossir.

4 façons de boire de l’alcool sans grossir

Les boissons alcoolisées sont faites pour vous aider à vous détendre, mais cela ne veut pas dire que votre régime doit en pâtir.

De nombreux avantages prétendus de la consommation d’alcool sur la santé ne sont observés que si vous buvez de façon modérée : un verre par jour pour les femmes (35cl de bière, 15cl de vin ou 5cl d’alcool fort). Modérer l’absorption d’alcool peut « augmenter votre taux de [bon] cholestérol HDL et améliorer votre sensibilité à l’insuline », déclare Vasanti Malik, scientifique spécialisé dans la nutrition à la T.H. Chan School of Public Health de Harvard.

L’alcool peut également interférer avec la production de glucose et puisqu’il est rapidement transformé par le foie, il peut aussi interférer avec la transformation de la matière grasse par votre foie, ce qui peut mener à une prise de poids. « Assurez-vous d’ingérer au moins 600mcg de folate par jour car l’alcool en bloque l’absorption, ce qui peut augmenter votre risque de souffrir du cancer », explique Malik.

Si vous prévoyez une soirée dans le week-end voilà comment boire de l’alcool sans grossir

1. Les alcools forts

Certaines études ont démontré que la vodka (et le vin rouge) avait un effet protecteur pour le coeur. D’autres études ont cependant démontré que la vodka (comparée au vin rouge) pouvait mener à la destruction de cellules dans les tissus hépatiques. Les avantages ne sont donc pas concluants.

Grâce au processus de distillation, la plupart des alcools forts (comme le whisky, le rhum et la tequila) contiennent peu voire pas de sucre ni de glucides et environ 100 calories par verre. A noter : l’éthanol est la principale cause de la gueule de bois. Tous les alcools en contiennent mais les substances organoleptiques (des composés chimiques qui empirent les gueules de bois) peuvent être 40 fois plus élevées dans les alcools les plus sombres et dans le vin que dans la vodka. Attention aux mélanges : « pour éviter les pics de glycémie, ne mélangez pas votre alcool avec des jus, du soda ou du sirop », conseille Malik. Buvez-les plutôt avec de l’eau minérale pétillante ou avec des eaux aromatisées faibles en calories.

2. La bière

Des recherches ont démontré que la consommation modérée de bière engendrait moins de gueule de bois que la consommation de vin ou d’alcool fort. Cela peut également aider à vous protéger de la neurodégénération. De plus, la bière brune contient moins de calories (ainsi que moins d’alcool et moins de sucre) que les bières blanches ou blondes.

Pour les bières, tout est une question de contenance en alcool. Plus elles contiennent d’alcool et plus la maltose (une sorte de sucre) est utilisée, ce qui augmente la quantité de sucre contenue dans la bière.

Une bouteille de 35cl de Budweiser Select 55 ne contient que 55 calories et 1,8 gramme de glucides.

3. Le cidre

Le cidre est naturellement sans gluten et fait à partir de pommes, de poires ou même de fruits rouges. Cela signifie qu’il contient plus d’antioxydants que votre bière préférée, mais également plus de sucre. Cependant, tout comme le vin, plus le cidre est fermenté, moins il contient de sucre et plus il est sec.

Pour retirer les sucres de votre régime alimentaire, optez pour les cidres secs qui contiennent 5,9% d’alcool et seulement 2g de glucides pour une bouteille de 50cl. Il contient cependant une plus grande quantité de calories (155 calories par bouteille) alors qu’un verre de 5cl de gin, de vodka, de rhum ou de whisky n’en contient que 97 et un verre de 15cl de vin blanc ou de vin rouge entre 121 et 125. Moins le cidre contient de glucides et plus il sera un allié pour boire de l’alcool sans grossir

4. Le vin rouge et les polyphénols

Le vin rouge est lié à un risque moins important de maladie cardiaque et de diabète de type 2. Ses grandes quantités d’antioxydants peuvent vous aider à vous protéger contre le stress oxydant. Il a été démontré que l’antioxydant resvératrol que l’on trouve dans la peau des raisins rouges remplaçait la graisse au niveau du ventre (connue comme la graisse blanche) par de la graisse brune qui réduit l’obésité. Le vin blanc est lié à des taux plus élevés de rosacée.

Si éviter les sucres est votre principale priorité, faites votre choix entre vin rouge sec ou doux. Un verre de 15cl de vin rouge ou de vin blanc très sec peut contenir moins de 1g de sucre. La même quantité de vin sec contient entre 0 et 6 calories et un verre de vin doux (comme Moscato et Riesling) en contient entre 21 et 72. Malheureusement, les viticulteurs ne sont pas obligés d’afficher ces éléments nutritionnels.

 

Traduit par Mélanie Geffroy