Biohacking : défiez la génétique

Biohacking
@iStock

Vous le savez et tout le monde le voit, vous êtes une superwoman ! Mais que faire si vous êtes déjà à 100 % de vos capacités ? Est-il possible d’arriver à 150% de son énergie ? Oui, grâce à la science et au biohacking.

Le biohacking pour défier la génétique

Comme beaucoup d’avancées dans le domaine de la médecine, la solution nous vient des États-Unis. Et pour vous biohacker, pas besoin d’en baver, ou alors, dans un tube à essai.

  • HACK N°1 : Démélez votre code génétique de base : 

    Les tests génétiques ont bien évolué depuis que Oprah Winfrey a retracé les racines de ses ancêtres sur un plateau de télévision. 23andMe est la société de test de l’ADN la plus célèbre du monde. Pour environ 170€ et un un peu de salive, vous pourrez retracer votre patrimoine génétique, tester votre propension à développer certaines maladies et déterminer si vos gènes ont tendance à stocker les graisses ou développer du muscle. Vous pourrez ensuite apporter ces résultats à un praticien en médecine fonctionnelle qui analysera plus en détails ces données. Le but ? Aider votre organisme à avoir l’énergie nécessaire à un fonctionnement optimal. Il pourra ensuite identifier des facteurs clés comme votre taux d’absorption des nutriments, votre gestion du stress, vos prédispositions d’humeur et plus encore. Les médecins fonctionnels sont formés pour approfondir les résultats d’analyses et élaborer un régime associé à des compléments alimentaires spécifiques à votre code génétique.

  • HACK N°2 Boostez les gènes qui influencent votre énergie :

    Il y a bien mieux que la collecte de tous ces renseignements génétiques : vous pouvez découvrir comment vos gènes affectent votre forme physique ! Créé par Dan Reardon, un ancien patron de salle de sport devenu médecin, FitnessGenes est un simple test salivaire que vous pouvez faire à la maison. « Les tests génétiques vous permettent de prendre des décisions de santé plus adaptées, » explique Dan Reardon. En s’appuyant sur des collaborations académiques et les recherches de ses pairs, FitnessGenes fournit un portrait détaillé de votre véritable état de santé. Des études démontrent que certains gènes apportent des informations sur la manière dont l’entraînement d’un individu doit être structuré : le volume, le repos requis entre les séries et entre deux entraînements, qu’il s’agisse de cardio ou de HIIT. De plus, vous saurez comment optimiser votre consommation de macronutriments et les horaires et fréquences des repas. D’autres indications définiront si le jeûne intermittent ou les compléments alimentaires conviennent à votre constitution génétique.

  • HACK N°3 Téléchargez une application de biohacking : 

« Pour biohacker votre corps, vous devez être prête à essayer de nouvelles choses, » prévient Emily Kiberd, fondatrice d’Urban Wellness. « J’aime incorporer un élément à la fois, pour qu’il n’y ait pas trop de facteurs à tracer. Ainsi on comprend mieux les réactions du corps aux changements opérés. » Elle recommande les applications suivantes :

  1. ZERO : Permet de gérer un jeûne intermittent. Des recherches ont démontré les bénéfices de cette pratique sur les rythmes circadiens. Ces derniers influencent le métabolisme, les fonctions des tissus et le vieillissement cellulaire, entre autres. De plus, selon le journal scientifique JAMA Oncology, le jeûne intermittent diminuerait les risques de cancer.
  2. SPIRE : Pour suivre votre respiration et niveaux de stress.
  3. SLEEP GENIUS ou SLEEP CYCLE : Trackez votre sommeil. Il peut affecter vos biomarqueurs (alertes de maladies, infections ou exposition aux toxines environnementales).
  • HACK N°4 Allez au sauna : 

« Des séances régulières de sauna infrarouge augmentent la température corporelle interne. Ce qui entraîne l’hormèse, » explique Emily Kiberd. Qu’est-ce que c’est ? La réponse à la chaleur engendre un stress hormétique (stress nécessaire à l’adaptation de l’organisme à différentes contraintes, principe même du vaccin). Ceci peut considérablement améliorer la santé, la tolérance au stress et la longévité. Les dynorphines (molécule de la famille des endorphines) refroidissent le corps en cas de stress thermique. Elles peuvent aussi rendre le cerveau plus sensible aux endorphines. Le sauna augmente donc la sensation de bien-être de manière durable. De plus, il améliore la santé cardiaque, active les tissus des cellules souches et stimule un gène de longévité.

  • HACK N°5 Un dernier bon tuyau

Des intestins détraqués peuvent être totalement non-réceptifs aux meilleurs programmes de santé. Créé par le docteur en médecine Mahmoud A. Ghannoum, chercheur au National Institutes of Health aux États-Unis, le rapport intestinal Biohm est le plus court chemin vers la résolution de nombreux problèmes de santé. Ses recherches montrent que des champignons présents dans les intestins peuvent s’associer à des bactéries pour former des colonies nuisibles. Contrairement à de nombreux kits de test intestinaux, Biohm séquence les bactéries et les champignons pour obtenir un tableau complet. Le rapport intestinal Biohm est vendu avec un probiotique perfectionné dont la formulation comprend des champignons.