5 astuces pour un barbecue sain et léger

©iStock

Roi de la cuisine d’été, le barbecue est le compagnon indispensable des fêtes entre amis ! Voici 5 astuces pour le rendre plus sain et plus light

Ressorti dès les beaux jours, le barbecue compte ses adeptes inconditionnels mais également de farouches opposants. En effet, il lui est souvent reproché de ne pas être très bon pour la santé et de ne pas favoriser la perte de poids. Mais tout dépend de la façon de s’en servir…

1. Faites mariner la viande

Des chercheurs de l’Université du Kansas ont prouvé que faire tremper sa viande dans une marinade (huile, vinaigre, herbes, épices, etc.) permet de réduire les substances cancérigènes dans la viande de 57 à 88% ! Il semblerait que celle-ci agisse comme une barrière. Et si la marinade est généralement assez grasse, vous n’avez rien à craindre pour votre ligne puisque toute la matière grasse fondra au barbecue, ne laissant plus qu’une viande imprégnée d’un goût d’herbes et d’épices !

2. Optez pour le poisson et les légumes

Si le barbecue est très souvent associé à la viande rouge, il ne tient qu’à vous de diversifier les plats ! Le grand avantage du barbecue est d’être compatible avec quasiment tous les aliments, des moules aux abricots en passant par le saumon et les aubergines. Alors pourquoi ne pas essayer un steak de thon avec des poivrons grillés ou bien un dos de cabillaud sur lit de lamelles de courgettes ? 100% plaisir et 100% ligne !

3. Cuisinez en papillote

Parfois, c’est le goût de la cuisson sur le grill qui coince. Mais chaque problème a sa solution ! Le barbecue est idéal pour la cuisson vapeur en papillote. Finies les traces de grillé qui vous dérangent ! Il vous suffit simplement de placer votre morceau de poisson ou de volaille, et les légumes qui l’accompagnent, dans une feuille d’aluminium que vous rabattrez légèrement. Et hop ! Vous gardez la convivialité du barbecue, mais avec les avantages de la cuisson diététique de la papillote, qui respecte les saveurs gustatives !

4. Surveillez à la cuisson

Pour diminuer l’absorption d’agents cancérigènes par la viande ou le poisson, la cuisson doit être parfaitement maîtrisée. Pour éviter de brûler la viande, plusieurs astuces :

  • Préférez les morceaux petits et fins aux portions entières. Les découpes cuiront plus vite, réduisant alors le risque de brûlure.
  • Faire un barbecue demande une présence permanente auprès de la grille, surveillez la cuisson régulièrement et retournez les morceaux au bon moment, quand ils se décollent sans accrocher.
  • Enfin, gardez les aliments à l’abri des flammes. Répartissez-les également sur la grille et pas uniquement au centre. En effet, le gras qui tombe est responsable des flammes donc ne concentrez pas les morceaux au même endroit !

Le + : Pour les plus pointilleuses d’entre vous, procurez-vous un thermomètre de cuisson. Il vous permettra de stopper la cuisson au degré parfait. Pour information, les découpes de poulets sont prêtes à 74°C ; les steaks hachés, le porc et les viandes rouges à 71°C ; les biftecks et les côtelettes à 63°C.

5. Prenez soin du grill

Le barbecue, c’est avant tout le grill. Cette plaque de cuisson est votre principal instrument et il est donc souhaitable d’en prendre soin. Nettoyez-la à fond après chaque utilisation. Des brosses et des produits spécifiques existent. Si jamais vous deviez faire cuire différents aliments à la suite, passez un coup sur la grille entre chacun d’entre eux pour ne pas accumuler les agents cancérigènes sur les aliments. Enfin, les flammes abîment la grille, il faut donc les éviter en optimisant la préparation du charbon puis en répartissant bien les mets sur la grille (voir astuce n°4).