20 aliments pour rester jeune !

Aliments pour rester jeune
© iStock

On ne peut sans doute pas arrêter le temps, mais on peut vous aider à changer votre alimentation pour que vous puissiez rester forte, en bonne santé et pleine d’énergie tout au long de l’année (et pour les nombreuses années à venir). Ça vous dit ? Lisez donc cet article pour rester jeune le plus longtemps possible !

20 aliments pour rester jeune !

Nous nous sommes entretenus avec David Grotto, auteur de The Best Things You Can Eat, pour apprendre quels aliments fonctionnent comme une fontaine de jouvence et nous avons listé ces 20 meilleurs aliments pour vous aider à perdre du poids et pour être dans un bon état d’esprit. (Il y a même quelques surprises… il s’avère que le lait chocolaté est bon pour vous. Qui l’aurait cru ?)

Ajoutez ces aliments à votre régime alimentaire et faites de cette année la meilleure possible.

Les myrtilles pour booster le cerveau

Vous regardez dans le vide ? Ce fruit peut vous aider à vous redonner un coup de fouet. « Il a été démontré que le grand nombre de flavonoïdes contenu dans les myrtilles aidait la mémoire à court et long terme », déclare Grotto. N’oubliez pas d’ajouter une poignée de myrtilles à un bol de flocons d’avoine ou de céréales.

Le raisin pour la peau

La peau des raisins rouges contient du resvératrol, un anti-inflammatoire qui vous aide à garder votre peau en bonne santé. Grotto affirme que plusieurs études ont démontré que le resvératrol pouvait vous aider à vous protéger contre les dégâts causés par les rayons UV qui peuvent mener à des cancers de la peau. (Bonus : vous pouvez aussi bénéficier de ces avantages en buvant un verre de vin rouge.)

L’orge pour brûler la graisse au niveau du ventre

Vous avez quelques kilos en trop au niveau de la taille ? Brûlez-les en mangeant plus de céréales complètes comme l’orge ou l’amarante (qui, comme le quinoa, sont de très bonnes sources de protéines). Une étude menée par la Tufts University a démontré que les individus qui suivent des régimes alimentaires riches en céréales complètes et pauvres en céréales raffinées avaient 10% de graisse abdominale en moins que les autres.

Le haricot noir pour lutter contre le cancer

Pour vous aider à vous protéger contre le cancer du côlon ou le cancer de la prostate, vous pouvez augmenter votre apport en légumineuses. Les haricots secs et les lentilles sont bourrés de fibres alimentaires qui peuvent vous aider à accélérer le passage des déchets dans le système digestif et ainsi vous débarrasser des carcinogènes. En plus, les haricots sont riches en folate qui vous aide à réparer les cellules endommagées, affirme Grotto.

La graine de lin pour lutter contre le cholestérol

Les graines de lin sont une très bonne source d’acides gras oméga-3 qui vous aident à diminuer les inflammations et luttent contre l’accumulation de plaque. « Les graines de lin contiennent également deux autres composés qui ciblent particulièrement le cholestérol LDL : les lignanes et les fibres solubles qui vous permettent de vous débarrasser du cholestérol ». Idéalement, votre cholestérol LDL sera de moins de 100 mG/dl. En plus de saupoudrer des graines de lin sur vos flocons d’avoine ou sur vos céréales, continuez à combattre le cholestérol en évitant les graisses saturées et en faisant quotidiennement de l’exercice. (Et si vous fumez, arrêtez. Point.)

Le fromage à pâte dure pour les os

Oui, même les hommes risquent de souffrir d’ostéoporose, et quand il est question de calcium, le fromage à pâte dure est une très bonne solution. Il fournit plus de calcium que les fromages à pâte molle. 45g de parmesan en contient 500mg. Les fromages à pâte dure font également preuve de qualités probiotiques qui aident votre système digestif à mieux travailler. (Ils sont très bons sur des salades et avec d’autres légumes bourrés de vitamines.)

Le brocoli pour lutter contre le cancer

Remplissez votre assiette de brocoli car ce légume crucifère bourré de phytonutriments  qui diminuent les inflammations vous aide à éviter les cancers du poumon, de l’estomac ou d’autres cancers. De plus, « ces composés chimiques naturels se transforment en gènes qui suppriment les tumeurs, ce qui ralentit la croissance des cellules pour réparer les dommages », explique Grotto. Mangez-en dans des salades ou dans des frittatas.

Les pommes pour ingérer des fibres

Ce fruit est bourré de pectine, une fibre soluble qui aide à éviter l’accumulation de cholestérol dans les vaisseaux sanguins, ce qui diminue le risque de souffrir de maladies cardiaques. De plus, les fibres insolubles aident votre système digestif à être plus fort. « N’épluchez pas votre pomme. Les deux tiers des fibres et une grande quantité d’antioxydants se trouvent dans la peau », conseille Grotto.

L’avoine pour avoir de l’énergie avant un entraînement

L’exercice est essentiel pour rester jeune et ce super aliment vous donne de l’énergie tout au long de votre session d’entraînement. Dans une étude publiée dans la revue Metabolism, les sujets qui consommaient des flocons d’avoine 45 minutes avant de s’entraîner avaient une meilleure performance que ceux qui mangeaient du riz soufflé ou qui buvaient de l’eau. (Nous digérons ces glucides lentement, ce qui signifie que notre taux d’énergie reste élevé bien longtemps après les avoir ingérés. Cool!) Prenez une cuillère d’avoine et préparez-vous à avoir autant d’énergie que si vous veniez de boire un Red Bull.

Le beurre de cacahuète comme en-cas après un entraînement

Vous n’arrivez pas à récupérer comme avant d’une séance d’entraînement intense ? N’ayez pas peur de la grande quantité de graisse du beurre de cacahuète qui est une partie essentielle d’un en-cas après une séance d’entraînement. « Les experts affirment que les repas pris après une séance d’entraînement contiennent des glucides et des protéines, mais la graisse est également un composé important, tant qu’elle est consommée de façon modérée ». Le beurre de cacahuète ou d’autres noix est idéal.

Le gingembre pour soulager la douleur

Si vous souffrez plus souvent que la normale de douleurs ou de courbatures, ajoutez du gingembre à votre régime alimentaire. Selon le Journal of Pain, ses puissants antioxydants en font un anti-inflammatoire naturel. Consommez-en quotidiennement et jetez votre bouteille d’Advil.

Le lait chocolaté comme boisson de récupération idéale

Vous êtes épuisée après une séance d’entraînement qui auparavant vous semblait simple ? Buvez un verre de lait chocolaté. Oui, nous aussi on a été surpris, mais selon une étude menée par l’Université du Texas, le lait chocolaté à faible teneur en graisse contient le ratio idéal de protéines pour vous aider à récolter le plus de bénéfices d’une session d’entraînement. Plus spécifiquement, les participants à cette étude qui buvaient du lait chocolaté à la place d’une boisson faite de glucides purs n’avaient pas seulement une meilleure composition corporelle (plus de muscle, moins de graisse), ils étaient également en meilleure forme physique.

La soupe de poulet pour combattre le rhume

Lorsque nous vieillissons, nous ne parvenons pas à lutter contre les rhumes comme avant. Cela ne veut pas dire qu’il faut les laisser nous ralentir. On dirait bien que maman avait raison : un bol de soupe de poulet chaude peut vraiment vous aider à aller mieux lors d’un rhume. « Des recherches suggèrent que la soupe de poulet pourrait également fonctionner en exerçant un effet anti-inflammatoire sur les voies respiratoires supérieures, ce qui accélérerait le symptôme de soulagement et diminuerait la durée du rhume », déclare Grotto.

Le jus de cerise pour vous aider à dormir

Dormir trop peu accélère le vieillissement. En 2011 les centres pour le contrôle et la prévention des maladies ont déclaré que le manque de sommeil était une « épidémie de santé publique » liée à des maladies chroniques comme l’hypertension, le diabète, l’obésité et la dépression. Si vous tournez sans arrêt dans votre lit, buvez du jus de cerise. Il est plein de mélatonine qui « présenterait des avantages sur l’amélioration de la qualité et de la durée du sommeil ». Buvez une gorgée et allez vous coucher.

Les oignons pour éradiquer les ulcères

Ne vous laissez pas ralentir par des troubles gastriques. Ce bulbe peut stopper le développement de la bactérie helicobacter pylori liée aux ulcères, aux gastrites (inflammations de l’estomac) et aux cancers gastriques. Selon le Centre Médical de l’Université du Maryland, d’autres aliments riches en flavonoïdes comme l’ail et le thé peuvent également stopper la bactérie H. pylori, vous permettant ainsi de préserver votre estomac. (A noter : tout ce qui est frit comme les onions rings ne compte pas.)

Les épinards pour magnifier les muscles

Ne perdez pas la tonicité musculaire que vous avez durement gagnée. Les épinards peuvent vous aider. (Une étude a démontré que les nitrates qu’ils contenaient rendaient vos muscles plus forts.) Ce légume est un super aliment pour de nombreuses raisons. Il est également bourré de magnésium (163 mcg pour 130g d’épinards). Le magnésium aide à garder une fonction musculaire et nerveuse normale. Il a également été prouvé qu’il aidait à réguler le taux de sucre dans le sang et la pression sanguine. Si vous souffrez fréquemment de problèmes digestifs comme la maladie de Crohn ou de vomissements ou de diarrhée, vous n’absorbez probablement pas assez de ce nutriment. Bien sûr, les épinards sont une très bonne base pour une salade, mais ce légume à feuilles vertes offre le plus de magnésium quand il est en conserve ou cuit.

Les haricots blancs pour ingérer du fer

Vous avez l’impression de courir à vide ? Essayez de doper votre apport en fer. Le fer est un minéral essentiel qui fixe l’oxygène aux globules rouges, mais nous n’en absorbons pas assez, ce qui peut affecter de façon négative notre fonction cognitive, nous fatiguer et nous rendre incapable de réguler notre température corporelle. Comment pouvez-vous répondre à vos besoins quotidiens ? Le foie est l’aliment qui contient le plus de fer par portion, mais si vous préférez éviter de manger des organes, optez pour les haricots blancs qui sont également riches en cuivre, en folate et en potassium.

La goyave pour lutter contre les radicaux libres

Nous pensons que le jus d’orange est la meilleure option pour faire le plein de vitamine C, mais il s’avère que ce fruit tropical est bien meilleur que l’orange. « 130g de goyave équivalent à quatre fois vos besoins journaliers en vitamine C » affirme Grotto. Nous avons besoin de cette vitamine pour nous aider à nous protéger contre les dégâts causés par les radicaux libres et qui conduisent au vieillissement, à des maladies cardiaques et à des cancers. De plus, elle contribue à la formation de collagène qui bénéficie à la peau, aux tendons, aux os et aux dents.

Le chou kale bon pour le sang

Ce légume vert à feuilles est une très bonne source de vitamine K qui aide le sang à coaguler et qui permet d’éviter les hémorragies internes. Il peut aussi vous aider à garder des os forts lorsque vous vieillissez. « Une absorption importante de légumes crucifères comme le chou kale diminue le risque de souffrir d’un cancer de la prostate », déclare Grotto. Pour maximiser vos bénéfices, mangez le chou kale cuit et non cru.

La laitue pour rafraîchir l’haleine

Malheureusement, l’halitose (alias la mauvaise haleine) empire lorsqu’on vieillit, mais la menthe n’est pas le seul remède. « La laitue, souvent considérée comme le légume le moins nutritif, est l’un des outils les plus simples et les plus efficaces à portée de main pour lutter contre la mauvaise haleine » affirme Grotto. Au lieu de vous balader avec une boîte d’Altoids, mangez une salade à midi. (A noter : grignoter de la laitue ne vous empêche pas de vous brosser les dents ou d’utiliser du fil dentaire, et croyez-nous, vous feriez mieux de garder une bonne hygiène orale. Une récente étude turque a démontré que les hommes qui souffraient de gingivite avaient trois fois plus de risques de souffrir de problèmes d’érection !)

 

Traduit par Mélanie Geffroy