10 réflexes énergie pour la rentrée

©iStock

Petits coups de mou ou gros coups de pompe ? Pas question de renoncer à sa vitalité sitôt passé le cap de la rentrée. Nos solutions pour retrouver rapidement la pêche et faire le plein d’énergie

1 – Un bon sauna

Transpirer, c’est se régénérer. Pourquoi ? Parce qu’on élimine, via la peau, les toxines qui saturent et fatiguent nos organes émonctoriels comme le foie, les intestins et les reins. Et on fait circuler le sang qui se détoxifie. Si les sports cardio sont parfaits pour stimuler la circulation, les plus paresseuses peuvent s’offrir, une à deux fois par mois, un rendez-vous au sauna. Le bénéfice est visible tout de suite. À condition de l’utiliser comme il faut : on ne rentre jamais mouillée, on démarre doucement, on respecte un temps de repos égal au temps passé à l’intérieur.

2 – Un cocktail énergie

L’Eau de Mélisse contient quatorze plantes et neuf épices, associées pour dissiper toute trace de fatigue : idéale en cas de choc, de stress ou d’épuisement, elle n’a jamais failli à sa réputation, depuis 1611, la date de sa création. Vous pouvez la consommer pure, diluée dans de l’eau, dans une tisane ou sur un sucre. On peut aussi l’utiliser en friction sur les tempes et sur le front. On dit de la mélisse, plante quasi magique venue d’Espagne et introduite en France par les moines bénédictins qu’elle «est propre à relever les forces, ranimer le courage, faire renaître la gaieté, chasser les soucis et dissiper l’anxiété». Idéale pour affronter l’automne qui s’annonce

3 – Une eau tonique

L’eau de coco (à ne pas confondre avec le lait de coco, très calorique) est bourrée de minéraux et d’oligoéléments, et peu sucrée, avec un goût assez délicat. Rafraîchissante et stimulante, très digeste, elle convient parfaitement aux sportifs du quotidien, à siroter avant une réunion stressante ou son cours de pilates. Vu sa richesse en potassium, on la conseille aux femmes ayant de la cellulite, car l’apport important d’un tel minéral va relancer les échanges cellulaires et décongestionner les tissus.

4 – De l’éclat aux joues

Son objectif : illuminer vos pommettes et ranimer les teints ternes. S’il vaut mieux éviter le fond de teint lorsque l’on est encore bronzée (sinon la carnation risque de paraître plus opaque et plus grise), il existe quelques secrets pour prendre soin de sa bonne mine sans se tromper. Pendant un premier temps, n’hésitez pas à ajouter une pointe d’autobronzant à votre soin quotidien. L’effet est très subtil et permet à votre peau de conserver son joli reflet ensoleillé sans que cela paraisse artificiel. La juste dose: une goutte dans votre soin visage et une dizaine dans votre lait corps. Vous ajouterez enfin une pointe de blush rose sexy ou abricoté sur les pommettes, le bout du nez, le menton, le sommet du front (là où le soleil vous  illumine naturellement).

5 – Un masque anti grise mine

C’est le soin SOS par excellence, lorsque l’on commence à déchanter face à son miroir tous les matins. Un démaquillage express avant la nuit puis un masque revitalisant que l’on éliminera sous la douche permettent de donner un coup de fouet à votre peau.

  • Le Masque Détox Vitaminé Bio Beauté by Nuxe, à l’eau d’orange;
  • Le Meso-Masque de Filorga, Technique et lissant;
  • L’Exfoliant Expert de Novexpert, à la fois masque et gommage.

6 – Un spa au soleil

Vous craquez et ne pouvez envisager de passer l’hiver sans revoir le soleil pour entretenir votre bronzage? C’est le moment de changer d’hémisphère et de vous chouchouter à l’île Maurice ou aux Seychelles. Le Shandrani Hôtel possède ainsi deux spas Clarins plus magnifiques l’un que l’autre, où vous pourrez bénéficier des soins légendaires de la marque, ainsi que de massages ayurvédiques. Moins adapté aux enfants, l’Hôtel Maïa Luxury Resort & Spa aux Seychelles est idéal pour des vacances en couple. Le spa utilise les produits de soins La Prairie. Au sein du pavillon de méditation, vous pouvez profiter de séances gratuites de yoga ou de qi gong…

7 – Un travail en terrasse

Vous trouverez sur le site worksnug, les meilleurs lieux pour travailler à l’extérieur de chez soi, dans les villes du monde entier : taille de la terrasse, connexion wifi, confort, qualité des rafraîchissements, niveau sonore… Bien sûr, certains lieux indiqués ne comportent pas en- core toutes ces informations. À vous de jouer alors pour en dire tout le bien (ou tout le mal) que vous en pensez…

8 – Des ongles sublimés

Vous n’avez pas oublié de vous offrir la plus élégante des manucures pour votre rentrée… Est-ce une raison pour oublier votre pédicure jusqu’à l’été prochain ? Ce serait dommage, d’autant qu’il ne faut y consacrer que peu de temps pour avoir des pieds bien soignés. Si vous n’avez pas de problèmes particuliers, vingt minutes tous les quinze jours suffisent. Faites trempette cinq minutes dans une eau tiède savonneuse. Frottez talons et plantes au gant de crin. Repoussez les cuticules avec un bâtonnet de buis, coupez les ongles au carré pas trop courts et fignolez en douceur avec une lime en carton. Après les harmonies fluo de l’été, vous miserez cet automne sur les teintes métallisées (sur vos mains comme sur vos pieds!): kaki, doré, anthracite, platine (Superstition de Chanel, The Metallics d’Estée Lauder, vernis Bronze de Clinique), ou très sombres (Trio de faux noirs de Lancôme, Vernis Urban de Revlon, Vernis rouge sombre OPI)…

9 – Un chewing-gum santé

Mâcher un chewing-gum aurait des bénéfices santé : il réduit l’acidité de la salive, ce qui préserve l’émail des dents et nettoie celles-ci partiellement, sans remplacer un bon brossage. Ce n’est pas tout: la mastication, comme toute activité physique modérée, augmente légèrement les pulsations cardiaques et la pression artérielle, provoquant par ricochet un afflux de sang vers le cerveau. Et boostant d’autant ses capacités. C’est du moins ce qu’ont montré des chercheurs d’une université new-yorkaise en faisant passer des tests à 224 étudiants : ceux qui avaient mâché du chewing-gum cinq minutes avant l’épreuve ont été les plus performants au cours de celle-ci, surtout les quinze- vingt premières minutes.

10 – Un petit tour et puis va bien…

Dix minutes de marche rapide et vous voilà d’attaque pour faire face à vos obligations de la journée ! Une telle activité vous donnera davantage d’énergie qu’une collation sucrée, tout en vous apportant moins de calories! Une étude de l’université de l’État de Californie a ainsi montré qu’avec un en-cas sucré on se sent mieux pendant environ une heure, mais que l’on a rapidement une nouvelle baisse de régime. Alors que qui a choisi d’aller se promener conserve sa vitalité pour deux heures au moins…