©iStock
©iStock

Stress : apprenez à vous relâcher

Pour mieux vivre et diminuer votre niveau de stress, la sophrologie permet de bien maîtriser vos émotions et planer au dessus de vos soucis. Entretien avec Delphine Bourdet, sophrologue à Paris, spécialiste de la gestion du stress

Une compétition, un emploi du temps trop chargé, un objectif personnel difficile à atteindre ? Qu’importe la source du stress, votre corps réagit de façon brutale lorsqu’il a l’impression qu’il n’arrivera pas à gérer la situation. C’est souvent de là que provient le stress : penser que l’on n’aura pas les ressources nécessaires pour faire face à une situation donnée. L’organisme produit alors de l’adrénaline et du cortisol, les hormones du stress. Ponctuellement, elles peuvent être très bénéfiques pour s’adapter rapidement à une situation dangereuse. Mais sécrétées sur la durée, le corps s’abîme.

Prenez conscience de votre stress

« C’est la première chose à faire, mais c’est la plus difficile, explique Delphine Bourdet. Parce qu’on n’a pas forcément conscience de la situation qui nous fait du mal. Je reçois souvent des femmes très stressées parce qu’elles veulent perdre du poids à tout prix. Mais en réalité, cette envie de perdre du poids vient d’une autre source de stress : comme la peur de vieillir, de ne pas être à la hauteur dans son job ou des problèmes de couple. Pour cela, il faut faire un bilan de soi à l’instant T. »

Chassez les tensions!

C’est l’exercice détente par excellence, à faire 3 fois par jour, n’importe où! Dans les transports, au travail, dans son lit… Inspirez à fond, garder l’air et contractez tous les muscles de votre corps. Allez-y à fond! Contractez aussi les muscles du visage en faisant la pire grimace! Tenez 5 – 10 – 15 secondes si vous le pouvez. Puis soufflez par la bouche en relâchant tous vos muscles d’un coup.
Répétez 2 fois. Et vous vous sentirez beaucoup mieux.

Calmez votre respiration !

Essayez cette respiration abdominale profonde. Inspirez par le nez en gonflant le ventre, et soufflez par la bouche en relâchant le ventre. 3 fois de suite minimum. Si vous avez du mal à ressentir la respiration ventrale, placez une main derrière le dos, une main en dessous du nombril sur le ventre. La main derrière le dos ne bouge pas, seule la main sur le ventre se soulève lorsqu’on gonfle le ventre. On y arrive plus facilement allongé !

Le petit + : Faites des pauses dans la journée ! 3 respirations abdominales 3 fois par jour. N’importe où.

Conseil : «Le sport c’est idéal pour déstresser, à condition de le faire pour se défouler ; mais pas dans une recherche de performance. Sinon on se rajoute du stress

Quand et qui consulter ?
Si malgré ces exercices, votre niveau de stress reste important, c’est peut-être que vous avez du mal à en identifier la source. Un regard extérieur (un psychologue, un sophrologue, un médecin) peut vous aider à faire le point sur la provenance de ce stress.

Laisser un commentaire