©iStock
©iStock

Quel sport brûle-graisses choisir? 


Cycling, vélo elliptique, tapis de course ou rameur ? Pour éliminer des calories, optez pour le sport brûle-graisses qui vous convient ! 

1. Le tapis de course  

733 kilocalories* (kcal)

Alternative au jogging sur l’asphalte, le tapis de course permet de brûler les graisses avec confort et optimisation : on règle sa distance, la vitesse, l’inclinaison du tapis, et on rentre son poids sur un tableau de bord digital. Pendant la course, on garde l’œil sur ce dernier, afin de voir combien on brûle de calories.

Le plus : Suivi de la performance et confort.

Le moins : On a tendance à croire que la machine fait tout, du coup on est moins attentif aux distances et à son style de course.

Muscles sollicités : Les cuisses et les mollets, principalement.

*  à un rythme soutenu (13 km/h) pendant 60 minutes pour un poids de 60 kg.

2. Le rameur 

733 kcal*

Avec lui, plus besoin d’aller sur l’eau pour expérimenter les bienfaits de l’aviron. Assise au sol sur un siège amovible, vous tirez une corde reliée à une roue ou, selon le type de rameur, vous actionnez de haut en bas deux bras hydrauliques. Par ces actions répétées, vous reproduisez les mouvements que vous pourriez faire sur l’eau avec deux rames.

Le plus : Simple d’utilisation, il fait travailler tous les muscles en même temps.

Le moins : Il sollicite beaucoup le dos.

Muscles sollicités : La poitrine, les épaules, les bras, mais aussi des cuisses et les abdos.

*  en 60 minutes pour un poids de 60 kg.

3. Le vélo elliptique

720 kcal*

Pratique, le vélo elliptique réunit plusieurs disciplines en un seul mouvement : course à pied, rameur, stepper et vélo d’appartement. Vos pieds reposent sur des pédales rattachées à deux grandes poignées qui montent jusqu’à hauteur d’épaules.

Le principe : quand vous bougez les jambes et les bras, les pédales suivent le mouvement d’une ellipse et les poignées vont de l’avant vers l’arrière.

Le plus : travail en douceur et peu traumatisant.

Le moins : sollicitation des lombaires et monotonie de la pratique.

Muscles sollicités : cuisses, fessiers, mollets, bras, épaules, pectoraux.

* en 60 minutes, pour un poids de 60 kg.

4. Le cycling

302 kcal*

Pour grimper des pentes inaccessibles et faire des courses contre la montre sans impact pour le dos et les articulations. Archidynamique, le vélo en salle, plus connu sous le nom de « cycling » ou « biking », se pratique en petit groupe, la sono à fond.

Le plus : On muscle le bas du corps.

Le moins : Les décibels, pendant la séance.

Muscles sollicités : Les cuisses, les mollets et les fesses.

* à un rythme soutenu (20 km/h) pendant 60 minutes pour un poids de 60 kg.

Le + : Pour plus de confort, enfilez un cycliste rembourré, apportez votre sur-selle en gel, une serviette pour absorber la transpiration et une bouteille d’eau (1 litre, si ce n’est plus !)

Laisser un commentaire