©iStock
©iStock

Le top 8 des positions pour tomber enceinte

Pas de miracle dans notre kama sutra spécial conception, mais des positions qui mettent toutes les chances de votre côté et pensent à la gravité ! Car oui notre monde est ainsi fait, alors autant faciliter la vie de ces chers spermatozoïdes pour rencontrer l’ovule ! 

Bien évidemment les positions sexuelles n’y feront rien si vous n’avez pas de rapports pendant votre période de fertilité. Juste pour rappel, elle se calcule par rapport au jour de l’ovulation : quatre jour avant, un jour après.

Le missionnaire

Pas très original tout ça, mais le missionnaire reste un grand classique. La femme est allongée sur le dos, le partenaire au-dessus, étendu sur son corps tout en s’appuyant sur ses deux mains.

L’avantage ? L’angle de pénétration est parfait, surtout si vous ouvrez au maximum les cuisses. voyez grand !

La levrette

La femme se tient sur ses genoux, le bassin offert à son partenaire. La pénétration est profonde, donc idéale, et la femme peut donner en plus un coup de pouce à la nature en gardant le bassin bien surélevé pendant et après l’éjaculation.

L’avantage ? Aussi basique qu’efficace, la levrette, en tant que position préférée des Français, est au top quand on désire un enfant.

Le bateau ivre

La femme est allongée sur le dos, les genoux relevés vers son visage. L’homme se tient sur ses genoux et peut s’appuyer sur ceux de sa femme ou entourer de ses doigts ses chevilles.

L’avantage ? La position du bateau ivre est géniale pour la femme qui n’a quasiment rien à faire, et qui peut rester dans cette position quelques minutes après l’éjaculation, le bassin maintenu par un traversin.

Le lotus renversé

Avis aux fans d’acrobaties ! La femme est allongée sur le dos, maintient ses chevilles dans ses mains, le bassin complètement soulevé vers son partenaire qui, en s’appuyant sur son avant-bras d’un côté, maintenant les jambes de sa partenaire de l’autre.

L’avantage ? La position facilite le passage des spermatozoïdes en leur offrant un accès direct au col de l’utérus. Petit inconvénient tout de même : la position est assez dure à maintenir.

La culbute 

Allongée sur le dos, la femme tend ses jambes vers sa tête et doit maintenir ses chevilles avec ses mains en s’y approchant au maximum. merci les abdos. L’homme se place sur les genoux et pénètre la femme profondément.

L’avantage ? Les fesses, légèrement surélevées, offre un angle idéal au sperme pour descendre et atteindre son but.

conseilsLe papillon 

à réaliser sur son lit ou sur une table… La femme, allongée sur le dos, ouvre grand les jambes et s’offre à son partenaire, qui soit reste debout, soit s’agenouille sur le lit. Pour optimiser l’angle du partenaire, l’homme peut vous soulever légèrement en vous maintenant par les fesses.

L’avantage ? La position du papillon se tente un peu partout dans la maison : sur le lit, une table, un bureau… et si l’homme n’a pas les biscotos de stallone, il peut vous maintenir le fessier en l’air avec un oreiller.

La brouette 

La visualisation vaut bien mieux que les descriptions… à quatre pattes et en appui sur vos deux mains, votre partenaire maintient vos cuisses contre ses hanches. vous n’aurez quasiment pas de latitude pour bouger, donc faites confiance à votre étalon !

L’avantage ? votre corps incliné vers le sol fait honneur à la gravité et fraie un chemin sans obstacle aux spermatozoïdes. à éviter si votre homme (ou vous-même) est fatigué, vous risqueriez de vous retrouver la tête écrasée sur le tapis.

La chaise longue

La femme est allongée sur le dos et son corps se relève vers le partenaire grâce aux dizaines de coussins placés derrière. Les jambes de la femme doivent entourer le cou de l’homme, qui placera ses jambes autour des cuisses de madame.

L’avantage ? Monsieur peut décider de soulever légèrement le bassin de sa belle pour plus de plaisir, et madame peut tenir la position longtemps car confortable.

C.H.