Crédit iStock
Crédit iStock

Comment réussir sa détox ?

Éliminer les toxines qui polluent notre corps est une condition sine qua non pour conserver sa santé et développer sa vitalité. Il importe néanmoins de ne pas faire n’importe quoi pour parvenir à un tel résultat. Voici quelques consignes à suivre pour réussir sa détox 

1 . Ne pratiquez pas votre détox n’importe quand

Si vous êtes très fatiguée, sachez déjà que ce n’est pas le moment de vous lancer. Si vous avez énormément de travail non plus. Enfin, les saisons idéales pour se détoxifier sont le printemps et l’automne, ou encore ce que l’on appelle la « cinquième saison », c’est-à- dire entre le 20 août et le 15 septembre environ. Après les grandes chaleurs de l’été, le corps ressent le besoin de souffler un peu avant de se préparer aux baisses d’énergie et à l’arrivée de l’humidité en automne. C’est le moment de le chouchouter.

2 . Ne pratiquez pas votre détox n’importe comment 

Rappelez-vous qu’une détox est individuelle et que ce qui convient à une personne ne convient pas à une autre… Faites les choses en douceur, ne pratiquez pas le jeûne de manière « sauvage », écoutez votre corps, reposez-vous… Si vous avez du mal à vous y retrouver parmi toutes les informations, c’est le moment de consulter un spécialiste, naturopathe ou phytothérapeute.

3 . Buvez de l’eau à gogo

Coupe-faim, drainante et assainissante, l’eau pure constitue sans aucun doute votre meilleure alliée détox. On la choisira la moins minéralisée possible – misez sur des eaux de source type Mont Roucous ou Rosée de la Reine – afin de ménager les reins et d’éliminer les toxines en profondeur avec efficacité. Vous pouvez aussi consommer des tisanes et du thé vert, mais en prenant soin de toujours boire davantage d’eau que des autres boissons. À raison de 1,5 litre à 2 litres par jour en fonction de la chaleur, de votre activité physique et des aliments que vous consommez.

4 . Videz vos placards et votre frigo de tout ce qui pourrait vous tenter 

Lors d’une détox, quelle que soit la forme que celle-ci va prendre, vous allez limiter voire stopper la consommation de produits laitiers, d’aliments industriels, de viande rouge, de café, d’alcool, de sucreries… Ne gardez donc pas chez vous ces types d’aliments, car il est bien connu que moins il nous est conseillé de manger de quelque chose, plus on en a envie… Faites donc le vide dans vos placards, allez faire vos courses l’estomac plein et achetez des aliments sur lesquels vous pouvez craquer sans souci : des radis, des carottes, des bouquets de chou-fleur ou de brocolis, de la compote de pomme (non sucrée)…

5 . Passez au vert !

Le principe de base d’une détox est de limiter tous les aliments générant des déchets et des toxines : la viande rouge, le porc, les abats, la charcuterie, l’alcool, les aliments sucrés, le sel et les produits salés, les produits laitiers, les produits gras comme le beurre et le fromage, les œufs, les excitants comme le café, le thé noir, le chocolat ainsi que les sodas (sans oublier le tabac qui n’est pas un aliment, mais un grand polluant). On va alors privilégier les végétaux, et surtout les légumes verts, les plus diurétiques, drainants et digestes de tous les aliments. Le bon repère ? Il faut compter 50 % de végétaux à chaque repas a minima (soupe, salade, légumes crus ou cuits, fruits), sans parler des monodiètes (on mange uniquement d’un aliment au cours d’un repas ou d’une journée) et autres cures de jus.

6 . Pensez complet…

Évitez les aliments industriels ultraraffinés, responsables de l’acidification et de l’inflammation de l’organisme. Même si vous continuez à manger du gluten lors de votre cure détox, remplacez le pain blanc par du pain complet bio ou du pain bis, et préférez les pâtes et le riz semi-complets ou complets. Les fibres et les vitamines (B en particulier) contenues dans ces aliments vont vous aider à assainir votre système digestif et à équilibrer votre système nerveux.

7 . Prenez soin de votre sommeil 

L’idéal : manger avant 19h30 et se coucher avant 22 h 30. Ainsi le système digestif bénéficie d’un maximum d’heures de repos : c’est en effet pendant la nuit que la détoxication opère au maximum. N’hésitez pas, si vous le pouvez, à ajouter une sieste à votre programme quotidien. Pas de doute, c’est le moment de prendre soin de vous.

8 . Misez sur les plantes qui font l’unanimité

Dans le doute, évitez de jouer aux apprentis sorciers, au risque de vous faire plus de mal que de bien. Pour un petit coup de pouce sans danger, pensez à la spiruline – une algue d’eau douce riche en principe vert et peu onéreuse –, au curcuma – une épice qui aide notre foie tout en ayant une action antioxydante très importante – et à l’ail qui favorise l’équilibre bactérien de nos intestins et bénéficie au système circulatoire et respiratoire. Sans oublier l’ortie, grande plante à la fois détoxifiante et reminéralisante (on peut l’utiliser en soupe, en jus, en tisane). D’autant que vous n’avez qu’à vous pencher pour la ramasser !

9 . Buvez des jus et des smoothies

Ils sont top tendance et ce n’est pas sans raison, car ils permettent de consommer des fruits et des légumes en quantité tout en se régalant. Investissez dans un blender et/ou un bon extracteur de jus, afin de faire vos préparations maison. Cela vous évitera d’acheter des produits souvent trop sucrés et vous permettra à terme de faire de sérieuses économies. Vous pouvez dans un premier temps vous inspirer des nombreuses recettes que l’on trouve sur internet ou dans des livres, mais n’hésitez pas ensuite à inventer vos propres mélanges, en fonction des produits que vous avez sous la main, de la saison et de vos envies.

10 . Amusez-vous 

Faites vos expériences, testez de nouveaux produits – comme le tartare d’algues ou les graines germées que l’on trouve en magasins bio et qui sont de vrais produits santé –, essayez de nouvelles recettes, mais profitez aussi de cette période pour aller au sauna, pour vous faire masser… Une détox est loin d’être une punition, elle doit être l’occasion de se faire du bien dans le respect de soi et de se reconnecter à soi-même dans la joie.

Par O.C.