Crédit iStock
Crédit iStock

5 questions pour tout savoir sur la nutrition sportive

Comment s’alimenter le matin avant d’aller courir ? Que prendre juste avant la séance de sport ou pendant une épreuve longue durée ? Toute sportive a déjà été confrontée à ces questions. Sur de nombreux points, la nutrition sportive peut constituer une alternative intéressante en fonction de vos objectifs. Explications avec Marion Rouxel, diététicienne et nutritionniste pour Overstim.s

1. Qu’est-ce que la nutrition sportive ?

C’est une nutrition dédiée à la pratique sportive. Par rapport à une alimentation plus sédentaire, elle fournit plus d’énergie, donc plus de glucides. Ces derniers permettent de faire de bonnes réserves énergétiques. A titre d’exemple, les apports d’une personne qui fait peu de sport se situent entre 50 et 55 % de glucides. Pour une sportive, il faudra entre 55 et 60 % de glucides, un peu moins de lipides, et un ratio de protéines stable.

2. La nutrition sportive ne concerne-t-elle que les efforts de longue distance ?

A l’origine, les produits de l’effort ont été conçus pour le vélo, puis le triathlon et le running. Néanmoins, ceux-ci s’intègrent particulièrement dans un quotidien de sportive. L’usage d’une boisson énergétique, par exemple de la gamme Hydrixir, permet de limiter la fatigue et de mieux récupérer, surtout si l’on fait de la gym dans une salle de sport où l’atmosphère est chaude, car l’on perd des sels et des minéraux via la transpiration. De plus, contrairement aux boissons énergisantes, nos boissons énergétiques ont toutes un pH neutre, une donnée importante lorsque l’on veut préserver son équilibre acido-basique. De même, si l’on n’a pas pris le temps de goûter, une barre énergétique avant l’effort peut s’avérer utile juste avant la séance, en fin de journée. Au lieu de prendre une barre industrielle, riche en graisses et sucres, misez sur les barres de l’effort adaptées à la pratique sportive.

3. Qu’est-ce que ces produits de l’effort ont de plus que les autres ?

Ils apportent plus du carburant « utile », car ils sont plus digestes. Il faut savoir que pendant l’effort, le sang est d’abord distribué aux muscles, puisqu’ils ont un besoin accru en oxygène. Le système digestif, pendant ce temps, passe en fonctionnement réduit, ce qui rend la digestion des aliments plus difficile. Comme les produits Overtstim.s contiennent des glucides spécifiques, et moins de lipides et de fibres que les produits industriels, leur usage s’avère particulièrement adapté à l’effort. Certains formats pratiques comme nos barres énergétiques sont très prisées des urbaines. En mini format, elles se glissent dans n’importe quel sac et ne contiennent que 123 Kcal.

4. Justement, la nutrition sportive aide-t-elle à perdre du poids ?

Pour maigrir, il faut miser sur l’activité physique et une alimentation équilibrée. En tant que tels, les produits de l’effort ne ciblent pas sur la perte de poids, puisqu’ils contiennent plus de glucides. Néanmoins, une boisson plus adaptée permettra de mieux récupérer et pourquoi pas, de se rajouter une séance dans son planning hebdomadaire. Enfin, les sucres contenus dans les produits de nutrition sportive contiennent des sucres à indice glycémique modéré, permettent de libérer l’énergie progressivement, au lieu que l’organisme la stocke, sous forme de graisses.

5. Certaines de nos internautes sont férues du trail et de rando sportive. Quelques conseils pour bien s’hydrater ?

Sur de longues distances, il faut boire dès le début de l’effort, même lorsque l’on n’a pas soif. Ensuite, s’hydrater très régulièrement par petites gorgées de 10 cl maximum, afin de ne pas ralentir la vidange gastrique et la réhydratation. Ensuite, optez pour une boisson énergétique pour compenser les pertes de l’organisme en vitamines et sels minéraux. Ne gardez que l’eau pure que pour vous rincer la bouche, ou après la prise d’un gel. En effet, ce petit tube très pratique apporte beaucoup d’énergie en très peu de temps. Mais une fois dans l’estomac, ce concentré d’énergie ne va « passer » facilement. Il faut donc une ou deux gorgées d’eau pour digérer ce trop plein et libérer ses bienfaits.

Laisser un commentaire