DR
DR

5 choses que vous ignorez sur la rhubarbe

C’est de saison ! La rhubarbe est une plante riche en eau, en fibres et très peu calorique. Mais, d’où vient-elle ? Quelles sont ses vertus cachées ?

Originaire de Chine, la rhubarbe une plante herbacée, qui fait partie de la famille des polygonacées. Son côté acidulé la rapproche des fruits, mais elle est davantage un légume-tige, cultivée essentiellement dans le Nord, l’Est et l’Ouest de la France.

1. Très peu calorique

Gorgée d’eau, la rhubarbe est également très peu calorique (environ 15 Cal aux 100 g), car sa teneur en sucre est très faible (environ 1,4 g pour 100 g, contre 10 à 15 g pour la plupart des fruits). La rhubarbe en elle-même, ne fait donc pas grossir.

2. Bourrée de vitamines

La rhubarbe est pourvue de provitamine A ainsi que de vitamines B (B1, B2, B3, B5, B6 et B9) et E. Dégustée crue, sa teneur en Vitamine C assure un coup de boost le matin. Digeste et fortifiante, elle consolide les gencives, les dents, les os et accélère même la cicatrisation. Sans cuisson, la rhubarbe sera également pleine de manganèse, un oligo-élément indispensable à la bonne santé de notre organisme. Congelée et cuite, la rhubarbe se gorge de sucre ajouté et devient une excellente source de vitamine K, indispensable à la structuration de vos os et aide à la coagulation du sang.

3. Riche en minéraux

Avec ce même procédé (congélation puis cuisson), la rhubarbe devient également riche en minéraux : le potassium (288mg/100g), le calcium (86mg/100g) et le phosphore (14mg/100g). Très utile pour fournir un effort sportif !

4. Pleine de fibres

Environ les ¾ de la tige de la rhubarbe contiennent des fibres, ce qui lui permet d’être un régulateur de transit très efficace. En cas de problème de transit, prenez chaque matin un bol de compote à la rhubarbe ou deux cuillérées à soupe de confiture de rhubarbe pendant 2 semaines.

5. Toxique, parfois !

Sa consommation doit être modérée en cas de calculs rénaux. La présence d’oxalate, un acide connu pour se lier au magnésium et au calcium, rend l’absorption de ces minéraux plus difficile.

Je la conserve comment ? Dans le bac à légumes du réfrigérateur, dans un sac plastique, pendant 15 jours maximum.

Je la choisis comment ? La saveur des tiges roses est plus douce, celles des vertes nettement plus acide et donc, peu sucrée.

Je la prépare comment ? Nous, on ne se complique pas la vie.  Coupez-la en tronçons et trempez dans du sucre. Simple & bon !

Le + : ne consommez pas les feuilles, elles sont toxiques ! Prenez bien le soin d’éplucher les tiges. 

Laisser un commentaire